Avatar James-Betaman

Critiques de Owen Le Bret

@James-Betaman
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.2

La véritable menace, c'est les fanboys jamais contents

Au lieu de faire des critiques de la première trilogie, je préfère m'attarder sur la prélogie. Pas qu'elle soit moins passionnante à étudier, mais j'aurai peu de choses à dire sur la trilogie originale à part que c'est une des meilleures du cinéma. Bon, je suis pas spécialement fan du Nouvel Espoir, bien que le scénario soit un exemple de réussite, je trouve sa mise en scène... Lire la critique de Star Wars : Épisode I - La Menace fantôme

1
Avatar James-Betaman
6
James-Betaman ·
Bande-annonce
7.4

Les ravages de l'humour débile

Sur GameCube : Un des premiers Rayman auquel j’ai joué. Etant jeune, j’avais déjà bien joué au tout premier volet en 2D (éternellement mon préféré) quand je commençais ce troisième volet sur GameCube. Je n’avais pas réussi à le finir, j’étais resté bloqué chez les Knarens, peut-être parce que j’avais trop peur ou que c’était trop dur. Enfin bref, à l’époque, je l’avais vendu, et il a bien fallu... Lire le test Rayman 3 : Hoodlum Havoc sur GameCube

1
Avatar James-Betaman
9
James-Betaman ·
Bande-annonce
8.1

Il est libre Snake, y en a même qui disent qu'ils l'ont vu planer du haut du Pont George Washington

Sur PlayStation 2 : Il y a encore six mois, j’étais totalement étranger à l’univers de Metal Gear Solid crée par Hideo Kojima. J’entendais de la bouche de beaucoup qu’il s’agissait d’un génie sans vraiment comprendre le pourquoi du comment. Enfin voilà, sur un coup de tête, je me suis acheté cinq jeux Metal Gear Solid en une semaine (les quatre premiers et Peace Walker). C’était un risque un peu con dans la... Lire le test Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty sur PlayStation 2

2
Avatar James-Betaman
10
James-Betaman ·
Bande-annonce
7.2

Les petits meurtres de Rian Johnson

Presque deux ans après avoir réalisé Star Wars Les Derniers Jedis, Rian Johnson revient avec un film plus personnel, A Couteaux Tirés ou Knives Out. Il s’accompagne d’un casting de luxe composé aussi bien de légendes (Jamie Lee Curtis, Christopher Plummer) que des étoiles montantes (Katherine Langford et Jaeden Martell). Sur un scénario original écrit par Johnson lui-même, celui... Lire l'avis à propos de À couteaux tirés

4
Avatar James-Betaman
8
James-Betaman ·
Bande-annonce
7.9

Je vous emmerde et je rentre jouer à Stick of Truth

Sur PlayStation 3 : Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un gros fan des RPG au combat tour par tour. C’est pour ça d’ailleurs que je n’ai jamais été tenté par des licences comme Final Fantasy, Pokémon ou encore Dragon Quest, ça m’a toujours fait sortir du jeu. La seule exception fût jusque là la licence Mario et Luigi, notamment l’excellentissime Partner in Times où il fallait faire preuve d’une sacrée... Lire le test South Park : Le Bâton de la Vérité sur PlayStation 3

Avatar James-Betaman
8
James-Betaman ·
Bande-annonce
6.3

Doctor Shine

Spoiler Doctor Sleep est sans doute mon livre préféré. C’est en tout cas, mon King préféré. Il y a des œuvres comme ça qui résonnent plus que d’autres car elles font ressurgir des souvenirs personnels profonds. Doctor Sleep est de ceux-là. Plus encore que Shining, ce livre me touche profondément, de par ses personnages, et surtout ses thématiques. Et c’est peut-être... Lire l'avis à propos de Doctor Sleep

Avatar James-Betaman
9
James-Betaman ·
Bande-annonce
7.2

Rider on the storm

Véritable porte étendard de ce que l’on appelle communément Le Nouvel Hollywood, Easy Rider est un film dépassé par sa réputation. Bien que je lui admette son aspect novateur, sa BO exquise et son côté très libertaire, je peine à véritablement apprécier ce film. Il faut dire, ça fait des années qu’on m’en parle, on me l’avait tellement vendu comme un truc novateur, que je m’attendais presque... Lire la critique de Easy Rider

Avatar James-Betaman
4
James-Betaman ·
Bande-annonce
5.0

Pas de destin, mais ce que nous faisons (et si on faisais un bon film?)

Vingt-huit, ça faisait vingt-huit foutus années que Terminator n’avait pas eu droit à un bon film. Les deux premiers films étaient des chefs d’œuvres, des films science-fiction originaux, denses et proposant un univers sombre et pessimiste. Le troisième film était… nul. Me concernant, c’est l’épisode que je déteste le plus. Terminator Renaissance avait le mérite de proposer quelque chose de... Lire l'avis à propos de Terminator : Dark Fate

4
Avatar James-Betaman
7
James-Betaman ·
Bande-annonce
6.9

Deux films en un

Au départ un livre de jeunesse de Dino Buzzati, La Fameuse Invasion des Ours en Sicile raconte comment le roi des ours Léonce part à la recherche de son fils, kidnappé par des humains pour finalement dominer toute la Sicile. Cette année, cette histoire a droit à une adaptation franco-italienne en dessin animé par Lorenzo Mattiotti dont c’est le deuxième film après Peur(s) du Noir sorti en 2008.... Lire la critique de La Fameuse Invasion des ours en Sicile

8 2
Avatar James-Betaman
7
James-Betaman ·
Bande-annonce
7.1

Us, Them and the Wall

N’ayant pas pu voir Roger Waters The Wall au cinéma en 2015, j’étais plus qu’excité à l’idée d’aller voir cet Us + Them dans une salle de ciné avec un son de malade. J’avais raté le concert l’année dernière, donc franchement, j’avais vraiment hâte. D’autant plus que Waters était encore une fois accompagné par Sean Evans à la réalisation, dont la photographie m’avait juste éclaté à la gueule... Lire la critique de Roger Waters - Us + Them

1 3
Avatar James-Betaman
9
James-Betaman ·