Avatar Jekutoo

Critiques de Jekutoo

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.1

Vous qui entrez, abandonnez toute espérance

Lui, condamné à revivre ces pires instants. Lui, au cœur de la mort, face à sa psyché. Traqué comme un chien errant, maudit, condamné à l'éternelle fuite en avant, John Rambo est quelque part entre la mort et l'oubli. Symbole en chair et en sueur de ce que les États-Unis veulent -autant que possible et pour le bien de tous- occulter, il n'est plus qu'une bête, un paria, un... Lire la critique de Rambo

Avatar Jekutoo
8
Jekutoo ·
7.5

Le Théâtre de la cruauté

En octobre, Jacques Vincey met en scène Les Serpents de Marie NDiaye dont on ne ressort pas indemne. Un spectacle sensoriel total, à vivre au CDNT. Une représentation théâtrale, le lundi 5 octobre ou une journée de plus à fuir la paranoïa ambiante en allant au théâtre. Fuir la morosité automnale pour la chaleur caniculaire et oppressante d'un 14 juillet.... Lire la critique de Les serpents

Avatar Jekutoo
8
Jekutoo ·
Bande-annonce
7.2

Suède : en faire des paradis...

Comme quand on va dans des montagnes russes, on s'en fait toute une attente, on trépigne. On souhaite arriver à ce moment. Dans la voiture, même la veille en y pensant dans le lit avant d'arriver, si on y arrive, à dormir. Dans la file d'attente, la pression monte, vertige de la foule, l'envie monte jusqu'à un point culminant, intense, l'impression d'avoir attendu toute sa vie et une fois à... Lire la critique de Midsommar

1
Avatar Jekutoo
8
Jekutoo ·
Bande-annonce
7.7

Plus on est de fous mieux on évite la camisole*

Caligari Peut-on, doit-on juger de la qualité d’une œuvre selon qu’elle fait jacqueter le tout Paris ? Si l’on a, en sa qualité de morceau d’art, permis à l’ensemble de ses contemporains de réagir à notre simple existence -réagir n’est-il pas agir en retour…- est-ce là gage, sinon de grandeur, d’intérêt ? Peut-on, spectateurs du siècle d’aujourd’hui, avoir un... Lire l'avis à propos de Le Cabinet du docteur Caligari

Avatar Jekutoo
8
Jekutoo ·
7.5

L'esprit Guitry

À l'instar du film du même auteur -et le mot auteur prend tout son sens en ce que l'écriture de ce dernier est reconnaissable aisément- Mémoires d'un tricheur possède un capital sympathie qui se déploie dès les premières lignes pour qui affectionne la verve de Sacha Guitry. On retrouve au fil des pages ce qui fait le succès de la voix off et des dialogues sur grand écran : une... Lire la critique de Mémoires d'un tricheur

Avatar Jekutoo
8
Jekutoo ·
Écouter
7.3

Jean-Jacques et les autres

Goldman est un homme en or si vous me passez le jeu de mot. Dans son oeuvre - prit dans son sens elargi- et avec ses mots comme ses notes, il touche l'universel. Chaque chanson contient donc une potentialité que chacun peut actualiser. Chez Jean-Jacques Goldman comme ailleurs, peut-etre même plus qu'ailleurs, les "je" sont autant de "moi" qui s'ignorent -ou non- au regard... Lire la critique de Il changeait la vie

Avatar Jekutoo
7
Jekutoo ·
7.7

Sous le silences des tropismes

Un lieu, une conversation entre deux vieux amis. À partir de ce simple postulat se déploie l'écriture de Nathalie Sarraute. Jean-Louis Trintignant et André Dussolier campent les protagonistes anonymes de Pour un oui ou pour un non. Tout part d'une phrase, une phrase anodine. Les mots de l'auteure résonnent autant que les non-dits au cœur d'une mise en scène épurée. Le cadre y est... Lire l'avis à propos de Pour un oui ou pour un non

Avatar Jekutoo
7
Jekutoo ·
Bande-annonce
6.7

J'aime à voir de mon balcon passer les cons*...

Dans un avenir proche, une créatrice de génie, Allegra Geller, a inventé une nouvelle génération de jeu qui se connecte directement au système nerveux : eXistenZ. Lors de la séance de présentation du jeu, un fanatique cherche à la tuer. Un jeune stagiaire en marketing, Ted Pikul, sauve la vie d'Allegra. Une poursuite effrénée s'engage autant dans la réalité que dans l'univers trouble et... Lire la critique de eXistenZ

Avatar Jekutoo
8
Jekutoo ·
Bande-annonce
7.4

120 BPM : 120 Billets Pour une Morale ?

Le crime a lieu en 2018. Dans la salle Pleyel. Le 2 mars. En ce jour triste et sombre de notre histoire, la prestigieuse et néanmoins dépassé Académie des arts et techniques du cinéma remettait, dans le cadre d'une désastreuse et hypocrite cérémonie le césar du meilleur film à *120 battements par minutes* de Robin Campillo. Outre le caractère engagé du film, la bande d'élitistes... Lire la critique de 120 battements par minute

1 2
Avatar Jekutoo
4
Jekutoo ·
Bande-annonce
7.7

Symbiose ? Eugène et l'eugénisme...

Patient : Gattaca Symptômes : Le parasitisme de la forme sur le fond Le cas Gattaca... ou comment un film sur l'eugénisme fini par être aussi froid et déshumanisé que ce qu'il dénonce. Propre, le film l'est assurément. Oserai-je diagnostiquer un peu de superficialité eu égard à l'aspect quelque peu... lisse, de ce film.... Lire la critique de Bienvenue à Gattaca

1
Avatar Jekutoo
6
Jekutoo ·