Jekutoo

Homme, 23 ans
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 0
  2. 8
  3. 17
  4. 38
  5. 87
  6. 92
  7. 157
  8. 127
  9. 38
  10. 18

Comparez votre collection avec Jekutoo

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Jekutoo
Sondages de Jekutoo
Critiques de Jekutoo

Dernières critiques

Bande-annonce
6.7
Il doit y avoir un loup…

Réussir une scène d’ouverture au cinéma révèle d’une alchimie, d’un dosage particulier. Après tout, il s’agit autant de capter l’attention du spectateur que de condenser l’essence d’un geste artistique, pour attiser, pour révéler sans trop révéler. Teddy s’ouvre sur une scène plutôt saugrenue : un jeune en marge, passe pour un bouffon devant tout le village. Tout le village ?... Lire la critique de Teddy

Avatar Jekutoo
6
Jekutoo ·
7.0
On ne peut apprendre au crabe à marcher droit...

Vive la liberté (17min) - 1929 de Leo McCarey Coursés par un policier, les deux bagnards reprennent leurs habits civils. Ils souhaitent échanger leurs pantalons et, de fil en aiguille, se retrouvent en haut d’un immeuble en chantier… Une situation qui s’étire, un parfait « de fil en aiguille », pas de doute, nous sommes bien dans l’univers de Laurel... Lire la critique de Vive la liberté

Avatar Jekutoo
7
Jekutoo ·
Mentions J'aime de Jekutoo

Activité récente

Statuts d'humeurs

My Favorite War (2020) Moi, mon colon celle que je préfère c'est la guerre de quatorze-dix-huit...
Louxor (2020) J'adoooooooooooooooore
Tokyo Shaking (2021) Ce soir, avant-première au Festival de Cinéma asiatique de Tours ! La séance est suivie d'une rencontre avec Olivier Peyon.
Au fil de l'eau... (1950) Ce soir, soirée Cinémathèque à Tours, la dernière avant le changement de jauge et de couvre-feu... Bonne séance et vive le cinéma !