Avatar Rémy Fiers

Critiques de Rémy Fiers

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.2

Un film de mafia imposant et baroque qui passionne avant de faiblir un peu sur le dernier quart.

Le cinéma de Marco Bellochio est souvent acclamé mais il est certain qu’il ne plaît pas à tout le monde. En témoigne « Vincere », l’un de ses films les plus salués, mais qui a plutôt irrité et fortement déplu à l’auteur de ses lignes. Ici, point de tergiversations, « Le Traître » fera date et c’est un excellent film, une pièce d’orfèvre même, qui traite son sujet de la meilleure des manières... Lire l'avis à propos de Le Traître

Avatar Rémy Fiers
7
Rémy Fiers ·
Bande-annonce
6.5

Sympathique et divertissant mais pas inoubliable, un récit véridique entre rires et tendresse.

L’ancien Robin des bois PEF avait commencé sa carrière de réalisateur avec une sympathique et originale petite comédie lunaire, « Essaye-moi ». Depuis, il a surtout réalisé des comédies à l’humour bien lourd, un humour qui passe ou pas selon le caractère de chacun et l’humeur, comme pour « Les Profs » et sa suite qui ont néanmoins cartonné au box-office. On est donc étonné de retrouver le... Lire l'avis à propos de Fahim

Avatar Rémy Fiers
6
Rémy Fiers ·
Bande-annonce
6.1

Entre ridicule et émouvant, sublime et noyé dans le trop-plein numérique, un film le cul entre deux

Quelque part entre le réalisme de « Croc-blanc » (du même Jack London), le côté infantile de « L’incroyable voyage » et un film d’animation du style « Comme des bêtes », « L’appel de la forêt » a constamment le cul entre deux chaises, voire trois. Si vous êtes d’humeur plutôt niaiseuse (sans que ce terme soit employé de manière péjorative), vous pourrez y trouver votre compte mais si vous... Lire la critique de L'Appel de la forêt

2 1
Avatar Rémy Fiers
5
Rémy Fiers ·
Bande-annonce
6.2

Sobre et pudique dans l’émotion, un beau et touchant mélodrame centré sur une relation père-fils.

A la vision de ce petit film plutôt passé inaperçu, on ne peut s’empêcher de constater que la plate-forme de VOD Netflix recèle bien plus de bons films dans ses petites productions comiques et dramatiques que dans ses blockbusters ou ses films horrifiques, généralement bas de gamme ou ratés. Il y a des exceptions comme « Birdbox », mais elles sont plutôt rares et cette généralité tend de plus... Lire l'avis à propos de Kodachrome

Avatar Rémy Fiers
7
Rémy Fiers ·
Bande-annonce
-

Terne, gris, répétitif, stérile et ennuyeux, un film qui confond minimalisme avec austérité.

Voilà un film qui a majoritairement encensé dans tous les festivals où il a été diffusé et dont on comprend qu’il peut plaire à une certaine élite de la critique cinéma. Mais sans vouloir généraliser ou jeter l’opprobre sur un type de cinéma particulier, il ne faut cependant pas oublier que le septième art a certes vocation à faire réfléchir mais aussi, et en premier lieu, à divertir. Et... Lire la critique de The Assistant

Avatar Rémy Fiers
4
Rémy Fiers ·
Bande-annonce
7.2

Pétri de bonnes intentions, un found-footage générationnel et nostalgique qui ne convainc qu'à moiti

Ce long-métrage est fait d’un collage de séquences filmées avec une caméra VHS sur une durée de presque vingt ans. Et pourtant ce n’est pas un film d’horreur, genre qui s’est approprié avec force cette manière de filmer plus proche du documentaire que du long-métrage de fiction depuis une vingtaine d’années et appelé « found-foutage ». Cela a d’ailleurs accouché de très bons film de terreur... Lire la critique de Play

Avatar Rémy Fiers
5
Rémy Fiers ·
Bande-annonce
5.8

Un personnage terriblement attachant porté par la trop rare Sally Field pour un film qui met de bonn

Il y a des petits films qui font passer des moments de plaisir en toute simplicité, qui donnent le sourire sans jamais forcer aucun trait et qui surprennent notre cœur et nos zygomatiques (plus que notre cerveau c’est sûr) sans crier gare. « Hello, my name is Doris » fait clairement partie de ceux-là. Mais aussi de ceux dont on a pas grand-chose à dire hormis qu’ils sont bons. Mais essayons... Lire l'avis à propos de Hello, My Name Is Doris

Avatar Rémy Fiers
7
Rémy Fiers ·
Bande-annonce
-

Un petit récit initiatique non sans charme qui ne raconte néanmoins pas grand-chose au final.

Les films qui s’attardent sur le milieu rural deviennent légion en ce moment. Et les succès de « Petit paysan » ou encore « Au nom de la terre » qui s’attardent sur la problématique paysanne et agricole vont certainement encore faire des émules. « Le milieu de l’horizon » propose quant à lui de s’attarder sur le sujet par le prisme d’un récit initiatique et d’apprentissage. Le long-métrage... Lire la critique de Le milieu de l'horizon

1
Avatar Rémy Fiers
6
Rémy Fiers ·
Bande-annonce
5.5

Fun, colorée, acidulée et impressionnante niveau action, une gâterie jubilatoire pour qui saura y go

Il est clair que cette nouvelle adaptation de comics ne fera pas l’unanimité tant elle choisit la totale gaudriole plutôt que le sérieux. C’est d’ailleurs certainement le film de super-héros au sens large du terme le plus léger et coloré vu sur grand écran. On est face à un film DC Comics en complète opposition au sérieux et psychologique « Joker » qui, lui, narrait l’histoire du petit ami... Lire la critique de Birds of Prey (et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn)

Avatar Rémy Fiers
8
Rémy Fiers ·
Bande-annonce
7.4

Non exempt de défauts, une puissante et poignante ode aux femmes, à la liberté et contre l’intégrism

On ressort de la projection de « Papicha » avec l’impression d’avoir vu quelque chose de fort, plein de rage mais également empreint de douceur. Un long-métrage porteur d’un message nécessaire et qu’il est important de rappeler en ces temps troubles. Mounia Meddour nous offre donc une œuvre engagée qui dénonce avec puissance l’intégrisme religieux. Une œuvre qui souffle un grand vent de... Lire l'avis à propos de Papicha

Avatar Rémy Fiers
7
Rémy Fiers ·