Julian Desjardin

@JulianDesjardin

Femme, 34 ans, France (94700)
de vos éclaireurs la suit :
Versus
  Suivre
Toujours au coeur du ter-ter.

Répartition des notes

  1. 50
  2. 58
  3. 64
  4. 61
  5. 132
  6. 173
  7. 278
  8. 362
  9. 225
  10. 88

Comparez votre collection avec Julian Desjardin

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Sondages de Julian Desjardin
Critiques de Julian Desjardin

Dernières critiques

Bande-annonce
7.3
Un bien vil âge

Sur PC : Un voyage hivernal qui ne fait pas peur mais un développeur frileux [...]producer Tsuyoshi Kanda said Capcom received Resident Evil 7 feedback and some players felt it was actually too scary." - Axios.com Je ne sais pas ce qu'il y a de plus effrayant dans cette information. Le fait d'apprendre que Capcom écoute les joueurs ou la... Lire le test Resident Evil Village sur PC

2 7
Avatar JulianDesjardin
4
JulianDesjardin ·
Bande-annonce
5.5
À la Derryve.

« Je me suis débrouillé pour trouver vingt-cinq dollars avant qu’on parte. On peut savoir comment t’as trouvé 25 billets ? » Deux billets avant-première Une fille d’attente, un Big Fernand et un grand Rex « Quand nous on est convoqués par la police, nous ouvriers, par exemple on n’a pas d’immunité ouvrière, désolé on y va ». Tenus... Lire l'avis à propos de Ça - Chapitre 2

6
Avatar JulianDesjardin
4
JulianDesjardin ·
Mentions J'aime de Julian Desjardin

Activité récente

Statuts d'humeurs

Quatre nuits d'un rêveur (1971) Mais ? Qu'est-ce que c'est que ce truc? J'ai l'impression d'être devant une rediffusion du sketch "Les Escarres" des Inconnus. Caricature du cinéma d'auteur et de l'intellectuel élitiste et puant.
Le Septième Juré (1962) La baraque. Le titan. Chef d'oeuvre.
Deux moi (2019) Je mets trois. C'est très miel pops et ça ressemble à une simulation grandeur nature de fil d'attente. MAIS il y a un petit chat.
Le Chat (1971) Une claque en pleine gueule.