Julian Desjardin

@JulianDesjardin

Femme, 32 ans, France (94700)
de vos éclaireurs la suit :
Versus
  Suivre
Toujours au coeur du ter-ter.

Répartition des notes

  1. 47
  2. 55
  3. 60
  4. 51
  5. 111
  6. 151
  7. 242
  8. 314
  9. 205
  10. 86

Comparez votre collection avec Julian Desjardin

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Sondages de Julian Desjardin
Critiques de Julian Desjardin

Dernières critiques

Bande-annonce
5.7
À la Derryve.

« Je me suis débrouillé pour trouver vingt-cinq dollars avant qu’on parte. On peut savoir comment t’as trouvé 25 billets ? » Deux billets avant-première Une fille d’attente, un Big Fernand et un grand Rex « Quand nous on est convoqués par la police, nous ouvriers, par exemple on n’a pas d’immunité ouvrière, désolé on y va ». Tenus... Lire la critique de Ça, chapitre 2

6
Avatar JulianDesjardin
4
JulianDesjardin ·
Bande-annonce
6.8
Fond du collier.

Les Chiens Errants, c'est une fenêtre étouffante et dentée sur le quotidien de vivants-morts. Des fantômes écorchés, muets et errant dans des draps sales. Ils se cachent derrière des pancartes et surgissent furtivement pour réassortir un rayon de supermarché. Ils sont les boulets d'un système qui les ignore parce qu'ils sont trop pauvres pour exister et trop absents pour inspirer la pitié. Les... Lire l'avis à propos de Les Chiens errants

7
Avatar JulianDesjardin
9
JulianDesjardin ·
Mentions J'aime de Julian Desjardin

Activité récente

Statuts d'humeurs

Le Septième Juré (1962) La baraque. Le titan. Chef d'oeuvre.
Deux moi (2019) Je mets trois. C'est très miel pops et ça ressemble à une simulation grandeur nature de fil d'attente. MAIS il y a un petit chat.
Le Chat (1971) Une claque en pleine gueule.
Oliver Twist (1948) Heu, la moitié du bouquin foutu à la poubelle et l'histoire revisitée, what the fuck?