Avatar Manutaust

Critiques de Emmanuel G.

@Manutaust
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.9

Peuple Fiction

Years and Years s'ouvre sur un trait de génie : après avoir posé les premières briques d'une anticipation plutôt sage (on est à peine quelques années dans le futur au Royaume-Uni, les enceintes connectées parlent un peu mieux, les migrants et réfugiés ont la vie un peu plus dure, les esprits sont un peu plus détendus avec les sexualités et les genres), Russell T Davies fait brutalement valser... Lire l'avis à propos de Years and Years

Avatar Manutaust
7
Manutaust ·
Bande-annonce
4.7

Cloverdose

Bien joué, Netflix, bien joué. La sortie surprise de The Cloverfield Paradox est une leçon magistrale de publicité. On pensait cette troisième entrée dans l'anthologie Cloverfield embourbée dans une production chaotique, quand soudain ... Seulement voilà, à bien y réfléchir, son changement soudain de canal de distribution était justement l'indice supplémentaire d'une production... Lire l'avis à propos de The Cloverfield Paradox

Avatar Manutaust
3
Manutaust ·
Bande-annonce
8.3

The Nietzsche Connection

En plein règne de l'anti-héros sur le petit écran, True Detective peut apparaître comme un manifeste de ce nouveau canon télévisuel. Le "vrai détective", c'est bien sûr celui ou celle qui se jette, corps et âme, dans l'enquête. Qui est prêt à s'empoisonner pour une infiltration, à prendre tous les coups, toutes les balles, à s'arracher à ses proches et son travail, à se décharner au... Lire la critique de True Detective

Avatar Manutaust
7
Manutaust ·
Bande-annonce
7.2

La ficelle

Voici, pour ceux qui en doutaient, la preuve que le réalisme est loin d'être synonyme d'immersion. Victoria en souffre : le film s'offre un scénario certes relativement plausible, mais c'est presque facile, tant les dialogues sont intentionnellement banals. L'authenticité se paie donc de grosses longueurs et de personnages ébauchés sans grande conviction. Victoria est... Lire l'avis à propos de Victoria

Avatar Manutaust
5
Manutaust ·
Bande-annonce
7.5

Meta-testing

Sur Mac : Un art qui parle de lui-même s'attire souvent l'étiquette de la vanité, voire de la vacuité. Que ce soit satirique - les graffitis de Banksy -, didactique - L'Art Invisible, BD de Scott McCloud - ou par pur plaisir en forme d'hommage - le cinéma de Tarantino -, même si les œuvres citées sont globalement appréciées, un petit persifflement de "branlette intellectuelle" persiste dans... Lire le test The Beginner's Guide sur Mac

Avatar Manutaust
8
Manutaust ·
Bande-annonce
5.5

Thésée-vous donc

Eh bien, je suis surpris, mais The Maze Runner est une entrée très digeste dans la séquence des adaptations de livres pour jeunes adultes. Bien sûr, la paresse scénaristique est totale : un(e) ado se retrouve propulsé(e) dans une dystopie organisée en castes et, jouant de son exception, s'attèle à en briser les codes pour finalement prendre la tête d'un soulèvement populaire. Le... Lire l'avis à propos de Le Labyrinthe

Avatar Manutaust
7
Manutaust ·
Bande-annonce
6.5

Alton téléphone maison

Il y avait quelque chose à faire, en invoquant Spielberg pour un film minimaliste, quasi-muet, au mystère béant jusqu'au bout. Mais Jeff Nichols n'a pas trouvé le bon ton : le résultat est tristement linéaire, sans réelle tension, avec un propos effacé. La fin serait efficace si elle apportait matière à réflexion - sans forcément compromettre l'opacité narrative. Dommage, elle est... Lire l'avis à propos de Midnight Special

Avatar Manutaust
4
Manutaust ·
Bande-annonce
7.0

Re-frein d'enfer

L'originalité toujours, mais pour quoi faire ? Baby Driver est un film si peu original. Sur le papier, il suffit de prendre un kilo de Drive, de verser du film de super-héros en battant fort pour incorporer, puis de saupoudrer le tout avec une BO de Tarantino. Mais quelle importance, quand la recette est si bien exécutée ? Il faut dire qu'Edgar Wright est virtuose dans trois domaines... Lire l'avis à propos de Baby Driver

2
Avatar Manutaust
8
Manutaust ·
Bande-annonce
7.0

D'un tarte

Le film de guerre, si souvent en proie à ses poncifs, est d'autant plus risqué lorsqu'on l'attaque comme film de genre. Difficile, donc, de ne pas attendre Nolan au tournant quand il décide de nous proposer sa version du Jour le Plus Long. Le réalisateur en est conscient et se démène pour s'affranchir des critiques, à grand renfort de points d'originalité ; autant de coups d'échecs qui... Lire l'avis à propos de Dunkerque

Avatar Manutaust
4
Manutaust ·
Bande-annonce
7.6

West Fade Story

Le soleil brille, les pool parties s'enchaînent, et l'art est au centre de tout : bienvenue à Hollywood, où les seuls problèmes dans la vie sont des péripéties sur le chemin de carrières virtuoses et des amours impossibles ! Et oui, La La Land fait partie de cette catégorie de fims où la capitale du cinéma se contemple avec narcissisme dans un exercice masturbatoire d'auto-promotion. Marchant... Lire la critique de La La Land

1
Avatar Manutaust
3
Manutaust ·