Avatar Manutaust

Critiques de Emmanuel G.

@Manutaust
Versus
  Suivre
Bande-annonce
8.5

Odyssée de l'espace et chamallows

Sur PlayStation 4 : Imaginez une horloge suisse en forme de système solaire, prodige de précision où chaque orbite de planète, chaque effondrement rocheux est un engrenage réglé au millimètre. Vous pouvez explorer chaque recoin de chacun des ces astres aux proportions curieuses, et y trouver, à chaque fois, une pièce de cet immense puzzle dont vous ne connaissez même pas la finalité. La pièce n'est pas un objet... Lire le test Outer Wilds sur PlayStation 4

Avatar Manutaust
10
Manutaust ·
Bande-annonce
7.5

L'étrange couleur des larmes de Windsor

S'il y a quelque chose de fascinant à regarder The Crown, c'est de pouvoir examiner l'anatomie d'une hagiographie moderne. Les institutions politiques occidentales étant dans l'état qu'on leur connaît dans les années 2010, l'entreprise est à la limite de l'oxymore - ces temps-ci on nous sert plutôt un House of Cards, avec la noirceur qui va bien. Aux oubliettes, The West Wing. Mais il y a... Lire la critique de The Crown

Avatar Manutaust
6
Manutaust ·
Bande-annonce
7.7

Peuple Fiction

Years and Years s'ouvre sur un trait de génie : après avoir posé les premières briques d'une anticipation plutôt sage (on est à peine quelques années dans le futur au Royaume-Uni, les enceintes connectées parlent un peu mieux, les migrants et réfugiés ont la vie un peu plus dure, les esprits sont un peu plus détendus avec les sexualités et les genres), Russell T Davies fait brutalement valser... Lire la critique de Years and Years

Avatar Manutaust
7
Manutaust ·
Bande-annonce
4.7

Cloverdose

Bien joué, Netflix, bien joué. La sortie surprise de The Cloverfield Paradox est une leçon magistrale de publicité. On pensait cette troisième entrée dans l'anthologie Cloverfield embourbée dans une production chaotique, quand soudain ... Seulement voilà, à bien y réfléchir, son changement soudain de canal de distribution était justement l'indice supplémentaire d'une production... Lire l'avis à propos de The Cloverfield Paradox

Avatar Manutaust
3
Manutaust ·
Bande-annonce
8.2

The Nietzsche Connection

En plein règne de l'anti-héros sur le petit écran, True Detective peut apparaître comme un manifeste de ce nouveau canon télévisuel. Le "vrai détective", c'est bien sûr celui ou celle qui se jette, corps et âme, dans l'enquête. Qui est prêt à s'empoisonner pour une infiltration, à prendre tous les coups, toutes les balles, à s'arracher à ses proches et son travail, à se décharner au... Lire la critique de True Detective

Avatar Manutaust
7
Manutaust ·
Bande-annonce
7.2

La ficelle

Voici, pour ceux qui en doutaient, la preuve que le réalisme est loin d'être synonyme d'immersion. Victoria en souffre : le film s'offre un scénario certes relativement plausible, mais c'est presque facile, tant les dialogues sont intentionnellement banals. L'authenticité se paie donc de grosses longueurs et de personnages ébauchés sans grande conviction. Victoria est... Lire la critique de Victoria

Avatar Manutaust
5
Manutaust ·
Bande-annonce
7.4

Meta-testing

Sur Mac : Un art qui parle de lui-même s'attire souvent l'étiquette de la vanité, voire de la vacuité. Que ce soit satirique - les graffitis de Banksy -, didactique - L'Art Invisible, BD de Scott McCloud - ou par pur plaisir en forme d'hommage - le cinéma de Tarantino -, même si les œuvres citées sont globalement appréciées, un petit persifflement de "branlette intellectuelle" persiste dans... Lire le test The Beginner's Guide sur Mac

Avatar Manutaust
8
Manutaust ·
Bande-annonce
5.5

Thésée-vous donc

Eh bien, je suis surpris, mais The Maze Runner est une entrée très digeste dans la séquence des adaptations de livres pour jeunes adultes. Bien sûr, la paresse scénaristique est totale : un(e) ado se retrouve propulsé(e) dans une dystopie organisée en castes et, jouant de son exception, s'attèle à en briser les codes pour finalement prendre la tête d'un soulèvement populaire. Le... Lire la critique de Le Labyrinthe

Avatar Manutaust
7
Manutaust ·
Bande-annonce
6.5

Alton téléphone maison

Il y avait quelque chose à faire, en invoquant Spielberg pour un film minimaliste, quasi-muet, au mystère béant jusqu'au bout. Mais Jeff Nichols n'a pas trouvé le bon ton : le résultat est tristement linéaire, sans réelle tension, avec un propos effacé. La fin serait efficace si elle apportait matière à réflexion - sans forcément compromettre l'opacité narrative. Dommage, elle est... Lire l'avis à propos de Midnight Special

Avatar Manutaust
4
Manutaust ·
Bande-annonce
6.9

Re-frein d'enfer

L'originalité toujours, mais pour quoi faire ? Baby Driver est un film si peu original. Sur le papier, il suffit de prendre un kilo de Drive, de verser du film de super-héros en battant fort pour incorporer, puis de saupoudrer le tout avec une BO de Tarantino. Mais quelle importance, quand la recette est si bien exécutée ? Il faut dire qu'Edgar Wright est virtuose dans trois domaines... Lire la critique de Baby Driver

2
Avatar Manutaust
8
Manutaust ·