Avatar Mariezf

Critiques de MarieZ

@Mariezf
Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
4.6

C'est nous les pigeons

Il est dommage qu'un film romantique soit si souvent synonyme de prévisibilité. Je comprends qu'il faille suivre un certain schéma menant au fameux happy-end traditionnel pour satisfaire les attentes des fans du genre. En revanche, l'ajout de quelques subtilités supplémentaires ne demanderait que peu d'effort au réalisateur mais éviterait à nos cerveaux de se sentir si vides à la fin de... Lire l'avis à propos de Flying Home

Avatar Mariezf
3
Mariezf ·
Bande-annonce
7.7

A universal drama, by Marie

"A Separation", c'est un drame. La grande force de ce film iranien est d'être à la fois familial et individuel. Tel un médecin minutieux, Asghar Farhadi ausculte et examine chacun de ses personnages en alternant les points de vue. C'est presque comme s'il nous interdisait de choisir un camp. Si notre sensibilité penche successivement pour un cas ou un autre, il nous faut constamment faire... Lire l'avis à propos de Une séparation

Avatar Mariezf
7
Mariezf ·
Bande-annonce
6.7

History is violent, by Marie

C'est qu'on nous en a déjà servi à toutes les sauces des films sur la seconde guerre mondiale! Mais, Fury est à part. D'emblée, le point de vue du film est inédit. Réaliser un film qui aborde la guerre d'un tank est non seulement audacieux, mais aussi très malin. Ce choix scénaristique prend délibérément le spectateur en otage et le force à vivre en direct la lâcheté d'un combat entre... Lire l'avis à propos de Fury

Avatar Mariezf
8
Mariezf ·
Bande-annonce
6.1

Mission failed

Les ingrédients d'un bon film semblaient pourtant être réunis: réalisateur chevronné, synopsis alléchant, casting sexy, décor splendide,.... Et pourtant, ça ne fonctionne pas. Pourquoi? L'intention du réalisateur de faire d'Allied un "grand film" est tellement explicite qu'elle ne laisse aucune place à l'imaginaire du spectateur. "Allied" souffre selon moi d'une réelle faiblesse quantitative.... Lire la critique de Alliés

Avatar Mariezf
4
Mariezf ·
Bande-annonce
7.7

A perfect life is a perfect lie, by Marie

Le pitch de départ de cette mini-série réalisée par Jean-Marc Vallée ("Wild, "Dallas Buyers Club",...) est-il risqué? Oui, car mettre en scène la vie, en apparence parfaite, de riches femmes au foyer en Californie a déjà été visité et revisité sous de nombreux angles au petit comme au grand écran. Vous l'avez compris, c'est donc avec une certaine appréhension que j'ai entamé la mini-série... Lire la critique de Big Little Lies

Avatar Mariezf
8
Mariezf ·
Bande-annonce
6.3

Les choix judicieux de Daniel Radcliffe

Depuis la fin de la saga Harry Potter, Daniel Radcliffe a eu le bon goût de nous faire oublier le petit homme à lunettes qu'il était. Il semble se poser les bonnes questions lorsqu'il s'agit de choisir ses rôles au théâtre et au cinéma: jeune homme collectionnant les échecs relationnels dans "What if", cadavre attachant dans "Swiss Army Man", et désormais agent infiltré dans un groupe de... Lire la critique de Imperium

Avatar Mariezf
6
Mariezf ·
Bande-annonce
5.7

I saw what I saw

Empreint de références au cinéma d'Hitchcock, Polanski et de Fincher, "The ones below" est un thriller psychologique particulièrement réussi! Le décor s'implante lentement, mais très vite le malaise se fait sentir et l'étau se resserre autour des nouveaux parents. Dés la deuxième partie du film, nous naviguons, à bout de souffle, entre paranoïa et angoisse. En spectateur naïf, nous cherchons... Lire l'avis à propos de London House

Avatar Mariezf
7
Mariezf ·
Bande-annonce
6.2

Plastic in love

POUR: la fraîcheur du jeu de Gemma Arterton! Le personnage de Tamara incarne un doux mélange d'indécision, de légèreté et de fougue. C'est à travers sa façon d'être et d'interagir avec son environnement que le film nous offre un spectacle à l'humour british caustique de la vie villageoise et de ses travers (jugements hâtifs, commérage et médisance, bassesses, mise en place de plans tordus... Lire l'avis à propos de Tamara Drewe

Avatar Mariezf
7
Mariezf ·
Bande-annonce
6.6

Home is where it hurts

"Juste la fin du monde" est une adaptation cinématographique de la pièce de Jean-Luc Lagarce du même nom écrite en 1990. Louis, écrivain homosexuel de 34 ans, se rend dans sa famille pour la première fois depuis des années. Il retrouve sa mère, sa petite sœur Suzanne, son frère Antoine et sa belle-sœur Catherine. Atteint du sida, il a l'intention de leur annoncer sa maladie et sa mort... Lire la critique de Juste la fin du monde

Avatar Mariezf
7
Mariezf ·
Bande-annonce
7.9

Critique de Mommy par Mariezf

Chef d'oeuvre hybride partagé entre son fond réaliste et ses envolées oniriques, Mommy ne nous laisse aucun répit. Le trio Dorval-Clément-Olivier-Pilon s'électrise du début cru à la fin inexorable. Lire la critique de Mommy

Avatar Mariezf
8
Mariezf ·
  • 1
  • 2