👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Oliboile

À bord du négrier
Oliboile
8

Lecture passionnante sur un sujet historique essentiel

Envie d'une lecture "feel good" ? Si c'est le cas, passez votre chemin. L'auteur, l'historien américain Marcus Rediker (connu pour ses travaux sur la marine du XVIIIème siècle) nous avertit en...

Lire la critique

il y a 12 mois

Civilizations
Oliboile
7

Une uchronie solide, mais pas tout à fait satisfaisante d'un point de vue romanesque

J'imagine que tout le monde a entendu parler de "Civilizations" de Laurent Binet, l'un des best-sellers de l'année 2019. Ce roman suscite ma curiosité depuis sa sortie, du fait d'une idée de départ...

Lire la critique

il y a 1 an

Le Silence des vaincues
Oliboile
6

Honorable réécriture de l'Iliade, une parmi des dizaines d'autres

Il y a encore une semaine, je ne connaissais ni le nom de Pat Barker, ni le titre de son dernier roman paru en 2020, ni les éditions Charleston qui ont publié celui-ci en France. Après vérification,...

Lire la critique

il y a 1 an

Je gagne toujours à la fin
Oliboile
9

Résistance et liberté d'expression

Depuis quelque temps, il m'arrive de faire ce que je ne faisais plus : prendre le temps de relire des livres appréciés des années plus tôt. Je viens ainsi de dépoussiérer l'une des lectures...

Lire la critique

il y a 1 an

Gloriana ou la reine inassouvie
Oliboile
6

L'ombre de Gormenghast plane sur le palais de la reine

Commençons par le commencement : contrairement à ce qui est dit, "Gloriana" n'est pas une uchronie. Pas de point de divergence avec notre Histoire connue pour ensuite dévider le fil des événements de...

Lire la critique

il y a 2 ans

La Mort de Napoléon
Oliboile
6

Moins un roman qu'un conte

Simon Leys, éminent sinologue belge, est surtout connu pour avoir été l'un des premiers intellectuels occidentaux à dénoncer les excès du maoïsme au début des années 70. En 1986, il publie son unique...

Lire la critique

il y a 2 ans