Avatar Paul Staes

Critiques de Paul Staes

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.6

Comment transformer un cri en un bâillement d'ennui ?

Blow Out de Brian De Palma est un film premier degré, décevant tant sur le fond que sur la forme et qui dénote d'une réputation effroyablement surcotée. Je dois confesser m'être non seulement profondément ennuyé, mais également avoir recherché tant bien que mal la teneur et la raison d'être d'un film qui, s'il est plutôt plaisant à regarder, peine franchement à éblouir le cinéphile,... Lire la critique de Blow Out

Avatar Paul Staes
4
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.0

Alfred De Musset au XXème siècle.

Dans ce film, il y a quelque chose à la fois de très juste et en même temps de très lourd. La densité du sujet, et même parfois la qualité technique du film, confinent quasiment à l'indigestion, à l'indigence et à la sensation de trop-plein. A parfois trop vouloir en dire, le spectateur se retrouve parfois à devoir supporter pendant deux heures une multitude de thèmes, de dialogues, de... Lire la critique de Monsieur & Madame Adelman

Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·
6.5

Robespierre : un moraliste égaré dans l'Histoire.

Après avoir avidement lu le récit détaillé de la Révolution Française, il m'était impossible de ne pas achever mon aventure avec cette biographie de celui qui symbolise grandement cette glorieuse, et pourtant controversé, période de notre histoire : Maximilien Robespierre. L'homme est aujourd'hui quasiment unanimement détesté. Il serait l'inventeur du terrorisme, le précurseur du... Lire la critique de L'homme Robespierre

Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.9

Un film sculpté sur mesure.

Après avoir été atrocement déçu par Vertigo, et d'avoir été honteusement isolé sur cette question, c'est avec joie que j'affirme avoir adoré ce film, qui mêle rigueur et efficacité. Alfred Hitchcock n'est pas forcément un virtuose du cinéma, mais il en est un sculpteur forcené et précis. Un cadre est donné, les personnages sont introduits en quelques minutes ainsi même que l'intrigue... Lire l'avis à propos de Le crime était presque parfait

Avatar Paul Staes
5
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.8

Un poème nébuleux & musical d'une rare sensibilité.

Souvent, à la lecture de monogatoris japonais, de romans chinois ou à la vision des films asiatiques, une forme de degré supplémentaire d'élégance, de sensibilité et de beauté frappe le spectateur, ou plutôt pénètre délicatement en lui, comme une insinuation, une caresse délicate et une douce musique. In the Mood for Love de Wong Kar-wai est un très beau film, une forme de chant... Lire l'avis à propos de In the Mood for Love

Avatar Paul Staes
7
Paul Staes ·
6.9

Les dessous d'une Révolution sans pareille.

Après avoir lu le Tome 1, qui s'achevait à l'exécution de Louis Capet le 21 janvier 1793, il n'y avait pas d'autre choix que de se lancer dans la lecture du second, qui raconte la suite et fin de la Révolution Française, c'est-à-dire jusqu'au 15 décembre 1799. La Révolution Française reste un grand mystère, même quand il en est percé à jour les tenants, les aboutissants, les ressorts secrets... Lire la critique de Aux armes citoyens

1
Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·
6.5

Chute de Louis XVI et fin d'un monde

Je ne connaissais pas spécialement Max Gallo, et je choisis son livre un peu par hasard, tant mon seul objectif était de lire un livre fourni et détaillé sur la Révolution Française, période suscitant de nombreux fantasmes d'autant plus qu'elle est de plus en plus sujette à cautions. Cette période décriée fut longtemps ce qui représentait une des fiertés françaises, notamment plutôt de... Lire la critique de Le Peuple et le Roi - Révolution française, tome 1

2
Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.4

"C'est l'homme moderne, et le condamner, c'est vous placer vous-même la corde au cou".

The Barber, l'homme qui n'était pas là des Frères Coen est résolument l'un des meilleurs films de notre civilisation, et au demeurant l'un de mes films préférés. Dans la cinématographie des frères Coen, cette oeuvre est à mon sens celle qui doit être placée au plus haut, et décrétée comme telle. Toute notre métaphysique contemporaine est illustrée et symbolisée, dans une pertinence... Lire l'avis à propos de The Barber, l'homme qui n'était pas là

Avatar Paul Staes
10
Paul Staes ·
Bande-annonce
6.4

Quand le rire se mêle à la consternation.

Le masochisme est un des traits qui caractérise peut-être le plus le spectateur cinéphile qui, parfois, dans un délire ou une démence passagère, s'échine à donner une chance à des films qui de par leur nature, et même de par leur production, ne présentent malheureusement que peu de chance de nous éblouir. A l'image d'un repas bien gras dans un "restaurant" Macdonald, les blockbusters... Lire la critique de Deadpool 2

5 4
Avatar Paul Staes
3
Paul Staes ·
6.3

Une oeuvre surpassant grandement son auteur.

Dans la banlieue de la Seine-Saint-Denis, dans un petit appartement par la fenêtre duquel des bars écrasent ses habitants de sa laide hauteur, une petite dame lave le sol de son appartement, fait la vaisselle et chante en laissant ses larmes inonder ses iris. Le pari de ce petit film d'une heure est assez exceptionnel : présenter au public une femme, arrivée en France d'Algérie dans les... Lire l'avis à propos de Des figues en Avril

Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·