Avatar Paul Staes

Critiques de Paul Staes

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.1

Un thriller (trop) ambitieux et (trop) ambiguë.

Bodyguard est une série à double-face dont les ambitions ont de quoi laisser hagard. L'honnêteté impose de dire que les trois premiers épisodes de la série sont tout bonnement catastrophiques et ce à tout point de vue. Que de courage a-t-il fallu au spectateur chevronné que j'étais pour trouver la force de continuer cette romance sur fond d'intrigue politique bidon au fond aussi peu... Lire l'avis à propos de Bodyguard

Avatar Paul Staes
5
Paul Staes ·
8.1

Les salissures magnifiques ou le contre-mythe des 60's.

Il faut oublier quelques instants la beauté estivale de Woodstock, les diatribes pacifiques des hippies sympathiques, la beauté des femmes libérées, l'héroïsme des militants des droits civiques et le glorieux rêve américain sans cesse plus lumineux : lire James Ellroy, c'est non seulement se méfier du mythe d'une Amérique glorieuse et vivifiante, mais c'est aussi se délecter des jets d'acide... Lire la critique de American Death Trip

1
Avatar Paul Staes
8
Paul Staes ·
Bande-annonce
6.2

Le complexe divin du libraire.

You a incontestablement le sens du tragique. Il est plutôt facile de deviner la manière dont va se terminer la série une fois celle-ci commencée, et il est vrai que les élucubrations d'un psychopathe attirent toujours la curiosité malsaine d'un spectateur en manque de sensations fortes. Pourtant, à bien y regarder, la série est malheureusement truffée de lacunes qui laissent un peu... Lire l'avis à propos de You

Avatar Paul Staes
4
Paul Staes ·
8.0

Un roman noir d'une rare perversité.

Je suis en train de dire que c'est tellement gros, tellement audacieux, que nous ne serons très vraisemblablement jamais soupçonnés. Je suis en train de dire que même si nous le sommes, les pouvoirs en place comprendront bien que la chose ne pourra jamais être prouvée de manière irréfutable. Je suis en train de dire que se constituera alors un consensus de dénégations à tous les échelons.... Lire l'avis à propos de American Tabloid

1
Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.4

10% de bons épisodes.

Dix pour cent devait séduire. La France, cette patrie sans séries sérieuses, s'émancipait enfin des canons classiques des séries policières aussi vieillottes sur le forme que pathétique sur le fond pour se lancer dans la création d'une série originale centrée sur les agents des acteurs de cinéma. Tout semblait alors prometteur. Une esthétique léchée, un concept novateur et un format... Lire la critique de Dix pour cent

Avatar Paul Staes
3
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.1

La confession d'un rageux ayant aimé Sex Education malgré tout.

Décidément, la vie nous surprend à chaque instant et révèle parfois en nous des abîmes de perplexité face à des découvertes inattendues. Il faut dire que par avance, aux vues de la publicité qui en était faite, des clichés qui semblaient poindre le bout de leurs nez à chaque recoin de la bande-annonce, et du concept de la série teenager en général qui depuis Skins a l'art de... Lire la critique de Sex Education

63 5
Avatar Paul Staes
7
Paul Staes ·
7.6

Une variation magistrale autour de la déliquescence.

S'attaquer à un roman de 1111 pages n'est pas anodin pour un lecteur et est une expérience assez déroutante dans un monde où la littérature contemporaine ne permet plus pour des raisons économiques et éditoriales l'existence de livres sortant de certains standards précis définis par les maisons d'édition actuelles, généralement plus soucieuses de commerce que d'art. D'un point de vue purement... Lire l'avis à propos de Belle du Seigneur

2
Avatar Paul Staes
7
Paul Staes ·
Bande-annonce
5.4

L'intérêt du film dure trois minutes.

L'amour dure trois ans est à l'image de son réalisateur, qui adapte par ailleurs son propre roman, le très médiatique Frédéric Beigbeder : indéniablement très sympathique, mais n'arrivant pas à se défaire d'un côté pitoyable quasiment alarmant, d'une médiocrité intellectuelle rarement égalée et d'un humour surfait faussement cynique et ironique. Le film commence pourtant de manière... Lire la critique de L'amour dure trois ans

Avatar Paul Staes
3
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.1

Des clones pour donner à manger aux cochons.

Orphan Black est le prototype même de la série Netflix actuelle : un concept plutôt intéressant, économiquement développé et produit, avec un aspect précis de qualité qui déborde tous les autres éléments, ne cherchant pas à surprendre mais à donner à manger au consommateur pour le sustenter. Le premier épisode laissait rêveur : une jeune femme surprend son propre sosie en train de... Lire l'avis à propos de Orphan Black

Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.8

Une réponse à la sempiternelle énigme de l’œuf & la poule ?

Tout le monde s'est déjà posé la question un jour ou un autre. Quel élément, de l’œuf ou de la poule, est apparu le premier ? L'expérience de pensée semble vertigineuse si elle n'était pas volontairement un peu artificielle. Mais au-delà de son aspect trivial, la même question posée à la criminalité, et plus généralement au mal, devient bien plus intéressante. Mindhunter ne se... Lire l'avis à propos de Mindhunter

Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·