Avatar PhyleasFogg

Critiques de PhyleasFogg

Versus
  Suivre
7.6

Rendez-vous en terre inconnue

Il serait étonnant que Frédéric Lopez , inconsciemment ou non, ne se soit pas inspiré de ce film pour créer son émission. Tous deux partagent cette ambition de créer un lien entre un homme et un peuple qui ont grandi selon des codes différents. Et là où Lopez a mouillé le maillot pendant douze ans pour accompagner, Costner joua le double rôle de l' acteur et du metteur en scène de... Lire la critique de Danse avec les loups

10 13
Avatar PhyleasFogg
9
PhyleasFogg ·
Bande-annonce
5.7

Chasse, guerre et amour

Évacuons la chasse, élément périphérique de cet arrière-plan parfois lourdement didactique de reconstitution historique. Là où d'ordinaire, la force de conviction du cinéma de Tavernier réside largement en son enthousiasme à transcender de solides recherches sur le milieu ou l' époque reconstitué( L627 ** ou **quai d'Orsay), ici cela encombre le film, le rallonge inutilement... Lire la critique de La Princesse de Montpensier

6 4
Avatar PhyleasFogg
6
PhyleasFogg ·
Bande-annonce
7.5

L'enfance de l' Art

Un homme séducteur, maniaque élégant plus que soucieux de son apparence, magnétise les femmes, à commencer par celles de sa famille. Messie duplice il dissimule une obsession malsaine de la pureté associée à une vision d'horreur du monde qu'en réalité il emplit de ses vices.S'il tuait quelqu'un en l'asphyxiant avec des gaz des échappements*, il semble que cela ne lui causerait pas de remords.... Lire la critique de L'Ombre d'un doute

3 7
Avatar PhyleasFogg
9
PhyleasFogg ·
Bande-annonce
6.4

Folle comédie romantique et sadique

On peut aimer avoir mal comme on aime rire ou aimer. D'un appétit rabelaisien et à un rythme effréné qui nous étourdit un peu, pas le temps de réfléchir ou poser les émotions ( mieux vaut en rire qu'en pleurer ) Pierre Salvadori mène son film, comme Jean Santi mène ses descentes de police, tambour battant. Tout est bon pour arrêter les coupables, ses personnages ne contrôlent rien de... Lire l'avis à propos de En liberté !

4
Avatar PhyleasFogg
7
PhyleasFogg ·
Bande-annonce
7.1

Good Bye Robin

Robin Williams, héros ou héraut de mon adolescence, personnage lui-même adolescent, rebelle à l'ordre établi domine, vampirise le film. Projet refusé par trois grands studios, à l'époque, la guerre du Vietnam est encore une telle plaie vive que tourner une comédie sur le sujet rendit frileux les grands pontes. Les américains ne dédaignent pourtant pas ce genre, la seconde guerre... Lire l'avis à propos de Good Morning, Vietnam

7 5
Avatar PhyleasFogg
7
PhyleasFogg ·
Bande-annonce
7.2

"Zu Asche zu staub"

Saison 1, sans spolier. Hitler détruisit la République de Weimar, le cinéma expressionniste allemand- le plus créatif de son temps, et ce Babylone qu'était Berlin. De là à penser qu'une décadence morale de la ville dans les années 20, jazz "nègre", travelos avant la lettre, policiers corrompus, a fait le lit de cet homme, ses idées et ses sbires, il n'y a qu'un pas que... Lire la critique de Babylon Berlin

5
Avatar PhyleasFogg
9
PhyleasFogg ·
Bande-annonce
7.4

Burlesque Machine

1895, jardin des frères Lumières, premier film * burlesque, L'arroseur arrosé. Des lustres plus tard, 1968, villa ultramoderne californienne reconstituée. Cette pépite psychédélique reprend la même recette sur la durée, enfance de l'art, mettre en scène un décalage entre personnage enfantin, et adulte(s) trop sérieux. L'acteur indien Hrundi V Bakshi joue... Lire l'avis à propos de La Party

7 3
Avatar PhyleasFogg
9
PhyleasFogg ·
Bande-annonce
7.4

Testament d'un orfèvre

Un autrichien, ayant passé l' essentielle de sa vie et sa carrière aux EU, qu'on estime et qui se déclara fini pour le cinéma depuis 1935, s'en va tourner un film au Japon au début des années 50, s'immergeant onze mois durant en ce pays qui lui offre acteurs, techniciens, et dit-on une liberté totale pour relater cette histoire vraie de soldats japonais échoués sur une île perdue vers la fin... Lire la critique de Fièvre sur Anatahan

5
Avatar PhyleasFogg
7
PhyleasFogg ·
Bande-annonce
8.4

Métaphores à gogo

Aussitôt sorti du nid, le coucou-film fut disséqué, analysé sur le terrain des métaphores. Refusé par les majors, tiré d'un livre écrit par un hippie sulfureux, dirigé par un tchécoslovaque échappé de l'enfer communiste, il échappe pourtant à son créateur, ainsi qu' à toute interprétation univoque. Métaphore sociale, ce portrait de groupe. Et pourquoi pas de famille? Père absent(... Lire la critique de Vol au-dessus d'un nid de coucou

3
Avatar PhyleasFogg
10
PhyleasFogg ·
7.5

De l'engagement et du Chaos.

Francophile et cousin américain de Camus, Auster au sortir des années de plomb Reagan, se pose la cruciale question de l' engagement. La tentation nihiliste, ce gout d'absurde et de néant en ombre de notre existence, toujours je le retrouve et le partage avec cet auteur. Soit deux écrivains, l'un qui s'engage pleinement dans cette activité dont on ne sait s'il l'a choisi ou... Lire l'avis à propos de Léviathan

1
Avatar PhyleasFogg
7
PhyleasFogg ·