Avatar Remy Pignatiello

Critiques de Remy Pignatiello

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.3

Vous reprendrez bien un peu de bouillie, mon cher ?

Gatsby donne la mauvaise impression d'être la seule personne clean au milieu d'une soirée intégralement habitée par des gens complètement torchés ou sans amphets. C'est hystérique sans jamais être palpitant. C'est clinquant sans jamais faire rêver, et certainement pas à travers une romance pourrave qui devient risible tant tout le monde semble se contre-foutre de ce qui se passe, entre des... Lire la critique de Gatsby le magnifique

1
Avatar Remy Pignatiello
4
Remy Pignatiello ·
7.0

Critique de La Flûte de roseau par Remy Pignatiello

Grosse déception pour un film qui paraissait pourtant, sur la papier, prometteur, et s'ouvrant sur un prologue très beau, très doux et en même temps très dur. Le souci, c'est que rapidement, le film s'enferme dans sa démonstration : la vengeance, c'est mal, et pourtant, c'est la vie, épicétou. Ah bon. Et c'est ça pendant tout le film ? Bah oui... Autant dire qu'on ne va pas bien loin au milieu... Lire l'avis à propos de La Flûte de roseau

1
Avatar Remy Pignatiello
5
Remy Pignatiello ·
Bande-annonce
6.0

Critique de C'est la fin par Remy Pignatiello

Divisé, je suis. Parce que le fait d'avoir tous les acteurs jouant eux mêmes apportent un plus auto-parodique évident, et file évidemment une banane folle de voir Michael Cera et Rihanna dégager violemment et rapidement (moua ha ha). Le reste du film joue énormément là dessus, et c'est sans aucun doute le point fort du film. A cela s'ajoute une troupe d'acteurs en parfaite harmonie, avec... Lire l'avis à propos de C'est la fin

2
Avatar Remy Pignatiello
8
Remy Pignatiello ·
Bande-annonce
7.5

Critique de Redline par Remy Pignatiello

Eh bé, ça décolle la rétine, ce truc. Bon, le scénario ne sert pas à grand chose, si ce n'est justifier une grande course donnant l'impression que les véhicules passent leur temps à aller toujours plus vite (800 km/h ! non 1500 ! non 8 millions !), au milieu du foutoir habituel de chez Madhouse (responsables, entre autres, des 2 meilleurs segments d'Animatrix - Program et World Record -, la... Lire l'avis à propos de Redline

Avatar Remy Pignatiello
8
Remy Pignatiello ·
Bande-annonce
6.2

C'est très bête, et c'est ça qui est bon

C'est hilarant de bêtise (volontaire, hein), comme une espèce d'Idiocracy mixée à la sauce Bad Boys 2 (plan tournoyant à travers les trous dans les murs inclus). Une grosse partie des plans truqués par infographie à la noix sont là, la photographie à 158000K aussi, mais sans le montage aspirine et avec une bonne dose de caméras alternatives (GoPro, Eos 7D) qui, au contraire, iconisent le film... Lire la critique de No Pain No Gain

Avatar Remy Pignatiello
8
Remy Pignatiello ·
Bande-annonce
7.0

Critique de Capitaine Phillips par Remy Pignatiello

Captain Phillips est un film de suspense qui dure 2h10. En 2013, c'est mauvais signe. Et effectivement, ça ne rate pas : les 2h10 semblent interminables. Autant l'histoire de base est probablement un récit très intéressant de survie dans l'inconnu, mais le problème, c'est que la passivité du protagoniste durant environ les 2/3 du film est résolument ennuyeuse. Il faut l'avouer d'emblée : même... Lire la critique de Capitaine Phillips

7 3
Avatar Remy Pignatiello
4
Remy Pignatiello ·
Bande-annonce
6.3

Critique de Casse-tête chinois par Remy Pignatiello

De manière extrêmement évidente, Casse tête chinois n'est pas le film qui intéressera les réfractaires à L'auberge espagnole, et encore plus Les poupées russes. C'est d'une trivialité sans nom, un divertissement très simple mais qui se prend certainement trop au sérieux (pas forcément avec prétention, mais du sérieux oui), alors qu'on parle d'un protagoniste qui est probablement l'archétype du... Lire l'avis à propos de Casse-tête chinois

Avatar Remy Pignatiello
7
Remy Pignatiello ·
Bande-annonce
6.9

Critique de The Dark Knight Rises par Remy Pignatiello

Blindé de plot holes hilarants (après Prometheus, visiblement, les blockbusters sérieux se défaussent complètent de ce mot obsolète qu'est "continuité"), mais c'est quand même pas folichon pour une clôture. Un paquet de trucs sont à côté de la plaque et cassent point par point ce que Nolan construit dans le film, et dans les précédents, avec en vrac : Wayne qui hallucine Ra's Al Ghul, les... Lire la critique de The Dark Knight Rises

Avatar Remy Pignatiello
6
Remy Pignatiello ·
Bande-annonce
6.9

Critique de Before Midnight par Remy Pignatiello

Bon bah c'était très bien. Je m'y suis même presque plus retrouvé que dans les 2 précédents. Je lis ci et là que le principal reproche fait au film, c'est que le "romantisme des 2 1ers films est parti". Sauf que c'est oublié que ce qui faisait la force des 2 1ers films, et aussi du 3e, ce n'est pas tant un certain romantisme qu'un profond réalisme. Il suffit de voir Le monde : l'amour retrouvé... Lire l'avis à propos de Before Midnight

1 1
Avatar Remy Pignatiello
9
Remy Pignatiello ·
Bande-annonce
6.5

Critique de Blue Jasmine par Remy Pignatiello

Globalement assez déçu compte tenu des retours que j'avais lu. Commençons par l'évidence : c'est des lieues au dessus des derniers Allen, en gros depuis Match Point. Dès les 1ers instants, c'est évident. Pour autant, le film conserve tout du long une sorte de décalage, comme s'il ne savait pas s'il fallait s'ancrer profondément dans le contemporain ou opter pour quelque chose de plus intemporel.... Lire la critique de Blue Jasmine

1
Avatar Remy Pignatiello
6
Remy Pignatiello ·