Avatar VilCoyote

Critiques de VilCoyote

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.7

Big Brother is listening to you

Conversation secrète est un film moyennement prenant en tant que thriller, mais dont la personnalité surgit ailleurs. Dans l'importance du son par exemple : les bruits saturés en forme de puzzles à reconstituer, les sonneries de téléphone suspectes... L'absence de son aussi, dans les non-dits de ce héros taiseux ou le silence d'une chambre d'hôtel avant la tempête. Enfin, la musique... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

21 2
Avatar VilCoyote
7
VilCoyote ·
Bande-annonce
7.1

Le pays du matin furieux

Deuxième film de Na Hong-jin, avec le même duo d'acteurs principaux que dans The chaser. On se doute que ça ne va pas être un feel-good movie, mais on fonce tête baissée. Les deux premiers chapitres, jusqu'au fameux meurtre, sont parfaits. La discrimination des Joseon-jok, sino-coréens qui ont le choix entre une vie de merde en Chine et une vie de merde en Corée du Sud, donne une veine... Lire la critique de The Murderer

16 4
Avatar VilCoyote
8
VilCoyote ·
8.0

Le recueil aux nouvelles qui bifurquent

Voilà, je n'ai mis "que" 7. Avec la sensation bizarre de commettre un crime de lèse-majestad. J'ai aimé les thèmes pourtant, la variété des contextes et le sentiment de cohérence que le recueil dégage malgré tout. Borges esquisse des personnages aux identités mystérieuses ou trompeuses, et s'amuse à semer la confusion entre réalité et rêves, légendes ou manipulations. Ça me parle. Au sein de... Lire la critique de Fictions

7 7
Avatar VilCoyote
8
VilCoyote ·
Bande-annonce
7.7

Une histoire au coin du feu

Une scène charnière, celle de l'incendie du derrick, me semble cristalliser plusieurs éléments essentiels du film: C'est une scène à la puissance graphique évidente. Les flammes, leur beauté sauvage, comme symbole de ces grands espaces rongés par le soleil, aussi hostiles que cinégéniques. C'est une scène de réalisation virtuose de la part de Paul Thomas Anderson, avec cette alternance soignée... Lire l'avis à propos de There Will Be Blood

20 11
Avatar VilCoyote
8
VilCoyote ·
8.1

Pas très sain sang-froid d'assises

Pourquoi ce bouquin sur un quadruple meurtre est-il culte? La plume est d'une extrême sobriété, et l'aspect polar n'est que faiblement exploité, avec peu de suspense à proprement parler ou de surenchère dans la noirceur. Non, le tour de force réside dans ce style journalistique, clinique, qui se borne aux faits mais avec une précision et une mécanique d'horloger qui rendent le récit ultra... Lire la critique de De sang-froid

15 13
Avatar VilCoyote
9
VilCoyote ·
Bande-annonce
7.5

Clés en mains

Les mains tatouées d'un inconnu, sur fond noir, ornent l'affiche des Promesses de l'ombre. Tout y est déjà ou presque: Ces tatouages mystérieux, comme une ligne de code indéchiffrable, symboles de l'immersion d'Anna dans ce monde dont elle ne maîtrise pas les règles. L'encre sur la peau, faite à l'aiguille, prémice d'une histoire où les corps seront marqués dans leur chair. Le symbole de... Lire la critique de Les Promesses de l'ombre

13
Avatar VilCoyote
8
VilCoyote ·
8.0

Le siècle des lunaires

Si Bukowski avait bien une tête à écrire des histoires de poivrots, Gabriel Garcia Marquez a lui plutôt hérité du modèle "trogne de pépé malicieux toujours prêt à raconter une légende en fumant sa pipe et en te laissant démêler toi-même le vrai du faux". Cent ans de solitude c'est ça, un univers singulier à l'allure de conte baroque, mais transposé dans un village poussiéreux et rempli de... Lire l'avis à propos de Cent ans de solitude

80 8
Avatar VilCoyote
9
VilCoyote ·
Bande-annonce
6.7

SeuilCritique

J'ai tenu 20 minutes, puis tout ce bordel visuel m'a rappelé la page d'accueil de SensCritique, et j'ai eu peur de la crise d'épilepsie. Lire la critique de Enter the Void

10 10
Avatar VilCoyote
4
VilCoyote ·
Bande-annonce
6.6

... spectateur désarmé

Quelques jolis moments où le couple touche grâce à des petits riens, des instants de flottement face à cet évènement trop grand pour lui, des remarques forcément naïves. Touche aussi parce qu'il reste élégant dans cette épreuve, en utilisant l'optimisme et le rire comme boucliers. Dès que la réalisation tente des "trucs" en revanche, le soldat Donzelli se tire des balles dans le pied: festival... Lire l'avis à propos de La guerre est déclarée

11
Avatar VilCoyote
6
VilCoyote ·
Bande-annonce
7.2

Bonne Nouvelle

Le basket féminin français a enfin trouvé sa Michael Jordan: Marina Foïs. Lire la critique de Polisse

2 1
Avatar VilCoyote
6
VilCoyote ·