Avatar Vivienn

Critiques de Vivienn

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.6

Devenir gris

Alia. Alia comme alias, alias comme autrement, autrement comme un chemin qu’on n’ose pas emprunter. Mais Laurence Alia n’est pas Laurence Alias, il est Laurence Anyways. Anyways, peut-être un peu comme tous ces chemins dont on ne garde qu’un seul. Ainsi Laurence Anyways pose la question du possible – non pas en l’opposant à l’impossible, car au-delà d’un amour, rien... Lire la critique de Laurence Anyways

8
Avatar Vivienn
10
Vivienn ·
Bande-annonce
7.5

Avatar

Sa virtuosité esthétique nous amènerait presque à éluder la question de fond qui nous taraude devant La Planète sauvage : de qui parle-t-on ? D’(H)O(h)m(mes), de Draags, d’Ygam et de Terr(e). L’ambiguïté linguistique est, bien évidemment, volontaire. Mais la véritable inconnue du film culte de René Laloux (et dans une moindre mesure de Roland Topor, ne l’oublions pas), c’est sa... Lire la critique de La Planète sauvage

10 2
Avatar Vivienn
8
Vivienn ·
Bande-annonce
7.5

Dolorous Edd

Tokyo, fin des années 60. Le cœur de Shinjuku bat plus fort que jamais : les hommes deviennent femmes, les excès sont passionnels, la fête est une constante – la pensée, aussi. Toshio Matsumoto, en grand explorateur précoce, décide d’y poser sa caméra pour son premier long-métrage : l’affolant Les Funérailles des roses, relecture queer, nippone et expérimentale du mythe d’Œdipe,... Lire l'avis à propos de Les Funérailles des roses

2
Avatar Vivienn
7
Vivienn ·
Bande-annonce
7.5

Le Livre d'image

Si Sayat Nova retient particulièrement l’attention au sein du riche panorama du cinéma soviétique (arménien ?), pourtant peuplé d’originaux plus ou moins célèbres comme Tarkovski, Sokourov ou Lopouchanski, c’est aussi peut-être parce que contrairement à ces autres exemples, Paradjanov (son réalisateur) semble avoir découvert l’image filmé et ses possibilités en même temps qu’il... Lire la critique de Sayat Nova - La Couleur de la grenade

5
Avatar Vivienn
9
Vivienn ·
Bande-annonce
6.7

At Eternity's Gate

L’acte de création occupe, chez Jacques Rivette, une telle place qu’il en devient définitoire – moteur narratif par excellence, la trop évidente identification qui en découle a sûrement joué en faveur de la position très favorable du théâtre dans sa filmographie (Va Savoir, L’Amour par terre, L’Amour fou), probablement aidé par la grammaire de toute façon très «... Lire la critique de La Belle Noiseuse

5
Avatar Vivienn
9
Vivienn ·
Bande-annonce
7.2

Le Sel de la terre

Derrière les vitres-miroirs infinies de sa tour d’ivoire, dans le recoin d’un bureau comme mille autres, photo de famille à gauche, stylos bien rangés à droite, se terre notre héros du jour : un avocat en droit privé, sorte de pion en costard des grandes pontes de l’industrie chimique. Chaque jour, il baisse les yeux devant des exactions ayant tout d’une évidence pour s’affairer à la réussite... Lire l'avis à propos de Dark Waters

4 2
Avatar Vivienn
5
Vivienn ·
Bande-annonce
7.4

King of the Stone Age

Il y a bien sûr une certaine sensualité, très particulière et pas toujours linéaire,qui fait surface à la découverte d’un « film maudit ». La tentation de la marginalité, tout d’abord, couplée au sentiment assez contradictoire de voir un monde s’effondrer, d’observer une certaine forme d’apocalypse artistique – et d’apercevoir enfin, au milieu des décombres, apparaître une lueur... Lire l'avis à propos de Macbeth

6 2
Avatar Vivienn
9
Vivienn ·
7.8

Le Jour le plus long

Une nuit. Celle d’une variable : l’impossible, ou plutôt de ce qui fut possible, mais qui ne l’est plus. Une nuit, encore. Celle d’une errance : de l’esprit, du corps, du couple, de l’existence. Une nuit, enfin. Celle d’un paysage : paysage d’une âme, paysage d’un état d’âme, paysage d’un état d’esprit. Cette nuit, c’est au fond une trilogie symbolique. Son imprévisibilité, ses déambulations,... Lire la critique de La Nuit

2
Avatar Vivienn
10
Vivienn ·
Bande-annonce
7.5

No Country for Old Men

Comme Ricky Gervais l’a si bien rappelé à la dernière cérémonie des Golden Globes (où The Morning Show pouvait se targuer de sa présence dans toute une pléiade de catégories différentes), difficile de ne pas trouver hypocrite les grandes chorégraphies menées par une multinationale comme Apple pour nous donner des grandes leçons de rigueur journalistique : quoi de plus valeureux que... Lire la critique de The Morning Show

8
Avatar Vivienn
8
Vivienn ·
Bande-annonce
7.0

Le Guide du voyageur galactique

Au milieu d’une troisième trilogie en mal de reconnaissance, The Mandalorian portait sur ses épaules une double-responsabilité : celle, économique, de lancer sur de bons rails le nouveau service de SVOD Disney+, censé faire jeu égal avec Netflix en proposant des contenus originaux issus des franchises désormais estampillées Disney – et puis celle, symbolique, de redorer le... Lire la critique de The Mandalorian

21 3
Avatar Vivienn
6
Vivienn ·