Écouter
Pochette 18

18

(2002)
12345678910
Quand ?
6.8
  1. 13
  2. 20
  3. 38
  4. 42
  5. 121
  6. 386
  7. 693
  8. 599
  9. 201
  10. 61
  • 2.2K
  • 72
  • 85
  • 5

Liste de morceaux18

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:34)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:02)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:36)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:08)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:26)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:12)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:56)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:13)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:59)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:22)
Match des critiques
les meilleurs avis
18
VS
Avatar Marc Poteaux
6
Critique de 18 par Marc Poteaux

Après le succès international de "Play", on aurait pu penser que ce petit diable de Moby virerait sa cuti et nous sortirait un album n'ayant rien à voir avec son prédécesseur, comme ce fut le cas pour "Animal Rights"... Que nenni ! Les voix plaintives et bluesy rempilent pour un deuxième épisode. "In this world" rappelle "Natural blues", et on pourrait étendre les comparaisons à tout le disque, même s'il faut reconnaître que si la copie a été reprise, elle a également été améliorée. Les...

1
A copy of a copy of a copy

On prend les mêmes et on recommence : 18 donne l'impression que Moby ne veut surtout pas sortir de sa zone de confort après le succès de Play. Une fois compris les ficelles de composition (qui se résument à un sample de soul/gospel, un beat downtempo et des nappes de synthés/ mélodies rythmique de piano), on s'ennuie ferme tant tout semble couler sans inspiration ni prise de risque, nous servant souvent la même rengaine de mélancolie artificielle. Seules... Lire la critique de 18

1 2
Critiques : avis d'internautes (8)
18
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
18/3 = 6

C'est un album dans la lignée du précédent, play. Play fut non seulement une réussite que cela soit commerciale mais également musicale. le soucis lorsque l'on fait un album dans la lignée d'une réussite comme play, il faut au moins que cela soit du même niveau. 18, n'est pas du même niveau, il est en dessous, cela ne eut pas dire qu'il soit mauvais, en fait il est même plutôt bon, mais il... Lire la critique de 18

Avatar Phili pon
6
Phili pon ·
Un album que vous avez probablement entendu ...

... mais dont vous ignoriez qu'il s'agissait en fait de Moby, ce "petit" artiste sud-américain qui produisit une vaste gamme de mélodies toutes aussi originales les unes que les autres. Difficile à classer en terme de genre, les rythmes et mélodies sont mélangées, et ce n'est qu'en les écoutant que vous trouverez votre bonheur. Chose presque garantie par la densité de sonorités... Lire la critique de 18

Avatar Jesus63
7
Jesus63 ·
In this world

Un album de Moby agréable à l'écoute mais terriblement inégal . Fonctionnant parfois sur un univers plutôt rock qu'il amplifiera davantage dans son opus suivant intitulé " Hôtel " , Moby se concentre sur un pur produit électronique . Parfois légers et déconcertants , les morceaux sont généralement ennuyeux malgré certains samples originaux qui font la force de l'artiste , L'univers n'est pas... Lire la critique de 18

Avatar lucasR1
6
lucasR1 ·
Toutes les critiques de l'album 18 (8)
Vous pourriez également aimer...