Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Écouter
Pochette 23

23

(2007)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 10
  5. 18
  6. 63
  7. 120
  8. 95
  9. 29
  10. 8
  • 346
  • 23
  • 41
  • 4

Liste de morceaux23

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:19)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:47)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:01)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:36)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:16)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:57)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:02)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:11)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:27)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:52)

Posts23

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (3)
23
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de 23 par denizor

Plus qu’un style musical - qui serait d’ailleurs ultra difficile de déterminer, le Blonde Redhead deuxième génération, débutant avec le départ de son bassiste, s’inscrit dans la tradition de son label d’adoption 4AD. 23, comme son prédécesseur Misery is a butterfly, poursuit une lignée musicale qui avait commencé pour ce label avec Cocteau Twins et qui s’est poursuivi notamment avec Pale...

Avatar denizor
8
·
Critique de 23 par bubu de lager

je n'arrive pas à me faire à leur changement, il me faudrait sans doute plusieurs écoute sans doute.. Mais je doute que cela influe mon jugement sur leur nouvelle orientation musicale. Dommage pour ce qui était un très grand groupe souvent comparé à sonic youth, alors que blonde redhead avait une identité propre. Mon conseille est de vous tourner vers leurs premiers album, et particulièrement... Lire l'avis à propos de 23

1
Avatar bubu  de lager
5
bubu de lager ·
Découverte
Critique de 23 par Marc Poteaux

Trois ans après le magnifique "Misery Is A Butterfly", les new-yorkais de Blonde Redhead continuent sur leur lancée avec un album tout aussi mélodique et mélancolique, mais qui cette fois présente des titres un peu plus pêchus rythmiquement parlant, et majoritairement chantés par Kazu (sept sur dix). Incontestablement moins intimiste que son prédécesseur, plus ouvert aux oreilles non initiées,... Lire la critique de 23

Avatar Marc Poteaux
8
Marc Poteaux ·
Toutes les critiques de l'album 23 (3)
Vous pourriez également aimer...