Écouter
Pochette Aux armes et cætera

Aux armes et cætera

(1979)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 8
  2. 13
  3. 30
  4. 29
  5. 88
  6. 244
  7. 567
  8. 484
  9. 213
  10. 91
  • 1.8K
  • 83
  • 140
  • 5

Liste de morceauxAux armes et cætera

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:09)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:05)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:10)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:37)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:58)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:02)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:41)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:27)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:55)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(0:36)
Critiques : avis d'internautes (9)
Aux armes et cætera
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Gainsbarre et cætera ...

Putain, j'étais bien sous le soleil Rastafarien, l'astre lumineux Jamaïcain. J'aurais jamais dû rentrer ! Quel bordel !!! Une fois de plus tout ces cons n''ont rien compris. "La Marseillaise" : Le v'là, l'objet du délit. Le v'là mon délit de faciès. "Anti-patriotique" !!! Moi ??!! Y a même l'autre con de Michel Droit du Figaro qui, à mots couverts me traite d'antisémite. Que j'fais du tort...

51 26
Avatar Ze Big Nowhere
8
·
Quand Gainsbourg chante reggae

  Tel le phénix, Serge a toujours su renaître de ses cendres, embrasser son époque, et donner la leçon aux petits jeunes qui se tapent la frime. Il ne faut pas suivre la mode, mais la précéder, leçon numéro 1. Là, il a eut la préscience d’un médium africain, Serge. Qui d’autre que lui aurait pût imposer à sa maison de disques, un album REGGAE, surtout à l’époque ? Personne. Il... Lire l'avis à propos de Aux armes et cætera

4 5
Avatar Angie_Eklespri
10
Angie_Eklespri ·
Une révélation

Pour moi, qui n'avais jamais aimé (ou compris ?) Gainsbourg, ce disque aura été une révélation, un miracle. Voilà que la langue brillante de l'homme à la tête de choux, au lieu de s'empâter dans les écrins douteux de la chanson rive gauche ou d'un pompiérisme symphonique de pure provocation, semblait s'envoler avec la fumée des joints, devenait une transe légère, un... Lire la critique de Aux armes et cætera

3 2
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
"Ca ne vas pas faire grincer les dents, ça feras grincer les dentiers"

Cette excellente formule de Mister Gainsbourg résume bien l'état d'esprit de cet album particulièrement orignal, et à mon sens le plus grand virage artistique qu'il ait jamais pris. C'est aussi le genre, avec le rock symphonique, qui le lui a mieux servi, sa période reggae est vraiment une pépite. Et même si je préfère sa face obscure ("Mauvaises nouvelles des étoiles", très très grand... Lire l'avis à propos de Aux armes et cætera

2
Avatar Billy98
8
Billy98 ·
Découverte
declic de la gainsbourmania

C'est avec ce disque opportuniste et ambitieux que le déclic de la gainsbourg-mania va se déclencher ,premier disque d'or de Serge aux armes.... donnera a tous les biens pensants matière a polémique et a débats . Nous sommes en 1979 et c'est dans cette époque de morositéé que le personnage Gainsbarre entre de plein fouet chez Mr et Md tout le monde ,Gainsbourg dérange , écœure , choque ,... Lire l'avis à propos de Aux armes et cætera

Avatar jimbomaniac
8
jimbomaniac ·
Toutes les critiques de l'album Aux armes et cætera (9)