Sin from above

Avis sur Chromatica

Avatar Oriane
Critique publiée par le

Certains l’ont peut-être remarqué : fan de Lady Gaga, j’ai fait une critique de toutes ses oeuvres sur le site, que ce soit les albums ou les films (bon, il manque encore les clips ainsi qu’American Horror Story, mais le principal est là). J’ai globalement adoré tout ce qu’elle a fait, The Fame étant resté son album le moins bon à mes yeux jusqu’à présent, avec une note de 6. J’en vois certains dire que lorsqu’on est fan, on n’est pas objectif et tout ce que fait l’artiste est forcément bien, qu’on ne voit pas lorsqu’il fait “de la merde” pour en citer quelques-uns. Comme j’ai toujours mis des notes positives à ses oeuvres, c’est donc probablement une surprise de me voir aujourd’hui attribuer un généreux 4 à Chromatica.

Heureusement, je m’y attendais. Pas de déception. Je n’étais déjà pas très enchantée de voir les producteurs avec qui elle travaillait, je m’attendais donc à un album plus dance, mais j’avais quand même de l’espoir. Après tout, ARTPOP est un de mes albums préférés alors que je n’aime pas vraiment ce genre de musique de base. Puis j’ai écouté Stupid Love (en janvier, quand il a fuité) et… C’est à mes yeux un de ses pires titres. Vraiment basique, pas de refrain, en plus dans un style qui ne me parle pas, et… Vraiment rien de notable. Et je sentais que l’album serait comme cela. Je n’avais pas envie d’avoir de l’espoir. C’est donc sans surprise que je me suis retrouvée aujourd’hui à écouter l’album sans trop de plaisir, avec même un peu d’ennui et de hâte que les chansons se finissent.

Je l’ai déjà dit, le style ne me plaît vraiment pas. La dance des années 90 comme tout le monde dit (j’entends aussi un peu de disco et de pop des années 70/80 ?), bof. Mais qu’elle touche à des styles qui ne me plaisent pas d’ordinaire, ça ne m’a jamais dérangé (à part la pop moderne à la The Cure/Heal Me etc…). Parce que la composition qu’il y avait derrière restait solide, on sentait qu’il y avait une musicienne derrière qui écrivait ses chansons au piano et les passait ensuite à la production pop…

Mais j’ai l’impression que le problème avec ce style, c’est qu’il annule la mélodie de base. L’instrument rend la musique de la voix plate et sans saveur. Preuve avec la version piano de 1000 Doves, qui m’a mis des frissons car le piano complimente bien la voix. Avec la version classique, alors que c’est la même mélodie, je ne ressens rien, je ne suis pas transportée. Et c’est comme ça avec toutes les chansons… Mais même avec ça, les mélodies de base me semblent moins bonnes que d’habitude. Il y a toujours eu un truc dans la musique de Gaga qui me parlait. Beaucoup de ses chansons m’ont directement parlé, la mélodie me touchait. Ca m’arrive avec peu d’artistes mais ça me le fait systématiquement avec elle, sur de nombreuses chansons (Paparazzi, Marry the Night, Joanne, Venus, Just another day et j’en passe…). Mais là, aucune de ces chansons ne m’a fait cet effet.

J’ai aussi horreur de l’effet (reverb ? Pas sûre de ce que c’est) qu’il y a sur la voix à de nombreux moments, qui cachent la voix plutôt que de l’amplifier. On retrouvait déjà cet effet sur les chansons d’A Star is Born, ce qui était bien dommage car encore une fois, ça cachait sa voix et laissait une impression de musique karaoke pas top… On est loin de Joanne et sa voix qu’on pouvait entendre bien clairement.

Au niveau des paroles, c’est plus intéressant. Il y a parfois des paroles un peu moins bonnes, un peu cheesy (mais c’est dans ses habitudes), et, comme d’habitude encore, de très bonnes paroles. Mais les thématiques abordées dans l’album sont intéressantes, et assez sombres à certains moments, un contraste avec le ton de la musique. On a presque un ARTPOP volume 2, mais elle parle ici de choses différentes. Il y a beaucoup de références à sa vie personnelle, avec les problèmes classiques de la vie amoureuse et de la tristesse, mais aussi sur ses problèmes de santé, physiques et psychologiques. Derrière les sonorités dansantes, il y a une grande douleur mais aussi une volonté de s’en sortir et une acceptation de toutes ces choses qu’elle ne peut pas changer.

Comme je le fais sur chaque album, je vais faire un petit commentaire sur chaque chanson :

Les interludes : Clairement le meilleur élément de l’album, j’aimerais d’ailleurs plus de contenu comme ça de sa part...

Alice : Pas la pire, j’aime bien les paroles et l’univers. Il y a du potentiel dans la mélodie mais ça s’arrête là.
Stupid Love : Non. J’en ai déjà parlé dans l’intro...
Rain On Me : Il y a pire. La mélodie du refrain est assez entraînante, les couplets sont basiques. Pas fan d’Ariana Grande d’habitude, je trouve que sa présence n’apporte rien...
Free Woman : Ca ressemble beaucoup à quelque chose qu’elle aurait pu faire à l’époque de The Fame Monster, ou Born this Way. Le message est un peu vu et revu...
Fun Tonight : Passable, mais les paroles sont intéressantes (je me demande à qui elle fait référence d’ailleurs). Le titre est trompeur, c’est une bonne chose.
911 : La seule qui me plaît, mais elle est bien loin de mes chansons préférées. C’est marrant que ce soit ma préférée de l’album sachant que c’est la plus « electro ». Je pense qu’il y a un petit côté jeu vidéo qui me plaît dans celle-ci (je vois bien GlaDOS chanter ça). J’aime bien les paroles aussi, ça donne un côté presque malsain à la façon dont elle la chante.
Plastic Doll : J’ai vu plein de gens dire que ça ressemblait à du Katy Perry et je ne peux pas m’enlever ça de la tête maintenant. Comme Free Woman, le message est un peu vu et revu.
Sour Candy : Une des pires chansons. La présence de BLACKPINK n’apporte rien. Il manque un coeur, un noyau à la chanson.
Enigma : Le refrain a du potentiel, peut-être que ça sonne mieux au piano.
Replay : C’est une des seules chansons où je trouve que l’instrumental n’est pas trop mal, il donne un côté un peu monstrueux à l’ensemble, ce qui va bien à Gaga. Après avoir lu les paroles et réécouté un peu, j'aime bien.
Sine From Above : Une des pires chansons, et pourtant il y a Elton John dessus. Je plaçais un peu d’espoir en celle-ci, me disant qu’on aurait peut-être quelque chose de plus classique ici. La chanson est lente, ne décolle jamais, l’effet « émouvant » n’arrive pas.
1000 Doves : Beaucoup mieux en version piano, la version classique ne m’émeut pas.
Babylon : Il y a pire. Sympa pour danser. L’instrumental et les choeurs sont sympas aussi.
Love Me Right : Oubliable, ça ressemble un peu à un rejet d’A Star is Born.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 407 fois
5 apprécient · 7 n'apprécient pas

Autres actions de Oriane Chromatica