Écouter
Pochette Dolorès

Dolorès

(1996)
12345678910
Quand ?
7.5
  1. 0
  2. 1
  3. 1
  4. 1
  5. 3
  6. 20
  7. 27
  8. 42
  9. 24
  10. 7
  • 126
  • 13
  • 17
  • 1

Liste de morceauxDolorès

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:27)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:50)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:39)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:00)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:17)
- -
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:48)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:13)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:34)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:21)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:14)

Critiques : avis d'internautes (3)

Dolorès
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
A contre courant, toujours !

C'est marrant comme une pochette peut être à 1000 lieues de l'esprit d'un disque: cette image de poitrine nue sur slip blanc a l'air d’annoncer du trash, de l'audacieux ! Certes, c'est audacieux, mais pas dans le sens où l'on entend. Murat est un vrai musicien pointilleux, cela s'avère prouvé. Il développe une musique douce, où les guitares deviennent sensuelles, les percussions solennels, et...

1
Avatar Billy98
7
·
Critique de Dolorès par Sergent Pepper

Disque exigeant et obsessionnel, qui traque l'arrangement et le cisèle, encore dans la période policée et d'esthète raffiné de Murat. Un très bon album, même si la deuxième période à venir, plus âpre et brute, dévoilera toute l'étendue de sont talent. Lire l'avis à propos de Dolorès

3 2
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Découverte
Douleur et plaisir

Une obsession dans toute sa perfection formelle : ici, que de la peau - douce, humide -, de la chair - ronde, chaude -, des soupirs - émus, brisés. Murat, réduit à l'essentiel, son goût immodéré pour le sexe, sans excuse, mais avec séance de voyeurisme garantie. Et si, étrangement, les mots empruntent les chemins détournés de l'imagerie rurale chère à... Lire l'avis à propos de Dolorès

1
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques de l'album Dolorès (3)
Vous pourriez également aimer...