Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

La révolution sous le signe du Wu

Avis sur Enter the Wu‐Tang (36 Chambers)

Avatar Mikey_Randall
Critique publiée par le

Je me souviens encore de la première fois que j'ai entendu l'album des Wu-tang, plusieurs années après la sortie de celui-ci. A l'époque j'étais un amateur exclusif de rap français et le rap américain n'était pas des plus receptif à mes oreilles. Il aura fallu un seul album pour changer la donne : Enter the Wu-tang : 36 chambers....
Quelle claque ! Quelle maitrise dans un premier opus et surtout un charisme incroyable pour l'identité propre à chacun des 9 membres du groupe.
Il faut remettre les choses dans le contexte, nous sommes en 1993, et le rap américain n'a pas encore toute cette fougue et cette maitrise technique propre au Wu-tang. On sentira clairement une influence très présente dans plusieurs albums de groupes qui prendront un nouveau tournant à la suite de 36 chambers.
Comment ne pas se lasser de Bring da Ruckus, Da mystery of Chessboxin, Clan in Da front ou encore Protect ya neck...
Mais, car il y à un mais, Enter the Wu-tang reste pour moi un classique et clairement dans mon top 3 mondial niveau hip hop, mais restera le seul vrai bon album du groupe. La faute certainement à des solos sortis avant le deuxième album, contenant de gros titres cultes, un début également de clash d'égos, qui commenceront à effriter le génie du groupe. Dommage...
Mais rien que pour cet album, je resterai à jamais un fidèle admirateur du WU.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 403 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Mikey_Randall Enter the Wu‐Tang (36 Chambers)