Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

GRINGUE CORE

Avis sur Evolution Through Revolution

Avatar Gilles Rammant
Critique publiée par le

Reformé après des années de séparation, le groupe de grindcore Brutal Truth s’est échauffé sur les routes pendant un an avant de retrouver les studios en 2009. Et on le sent bien à l’écoute de « Evolution Through Revolution ». 

La chanson qui ouvre l’album, « Sugardaddy », renvoie à elle seule bon nombre de groupes se proclamant ultra violents à leur local de répétition. La première moitié du disque est aussi sauvage, la deuxième se montre plus variée dans ses intentions.

Ce disque est parfois effrayant du fait de l’intensité des musiciens. Chaque coup de médiator ou de baguette, chaque ligne de chant semble propulsé par une volonté de semer le chaos. Objectif atteint mais qui serait inaudible et sans intérêt si la technique n’était pas au rendez-vous, et c’est peu de le dire.

Le batteur Rich Hoak est l’un des meilleurs du genre, aussi impressionnant en live que sur disque, son engagement m’épate. Je l’apprécie aussi parce qu’il a fondé un groupe auréolé d’un des meilleurs noms-ever-de-l’univers-de-la-terre-entière : TOTAL FUCKING DESTRUCTION. Oui, je l’ai écrit en gros, je ne pouvais pas le faire autrement.

À la guitare, le nouvellement recruté Erik Burke revisite tous les codes usés du genre avec talent. Son approche est assez unique et mériterait plus de reconnaissance.

La production est au service du groupe. Sale tout en étant claire, on entend bien chaque instrument, dont la basse de maître Dan Liker qui apporte tant à la signature du groupe. Au chant, Kevin Sharp est une fois de plus impeccable. Il est en bonne partie responsable de la violence de la musique du groupe.

Avec Napalm Death, voici un groupe estampillé grindcore que je suis depuis 1990, et qui savent toujours me séduire par l’intelligence de leurs disques

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 37 fois
2 apprécient

Gilles Rammant a ajouté cet album à 1 liste Evolution Through Revolution

Autres actions de Gilles Rammant Evolution Through Revolution