Écouter
Pochette Honeymoon

Honeymoon

(2015)
12345678910
Quand ?
6.6
  1. 10
  2. 13
  3. 29
  4. 71
  5. 153
  6. 366
  7. 635
  8. 392
  9. 184
  10. 75
  • 1.9K
  • 149
  • 284
  • 44

Liste de morceauxHoneymoon

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:50)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:50)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:50)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:40)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:18)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:53)
1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:55)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:21)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:23)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:41)
Critiques : avis d'internautes (23)
Honeymoon
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Souvenirs d'une fin d'été en Californie

Lana del Rey a du talent, il est maintenant impossible de le nier. Très critiquée à ses débuts et avec le succès de son "Born to Die", Lana a été prise pour une de ces artistes charmantes mais peu mémorables, une one hit wonder dont l'aura s'éteint après quelques mois passés dans les charts. A la fin de 2012, Lana fait paraître "Paradise", EP qui complète l'album précédemment cité et qui...

25 6
Avatar Raton
9
·
Là haut sur la montagne, flamant rose et signe blanc

Il a pas ce quelque chose d'innovant qu'avait Ultraviolence mais il a l'armature et le rythme solide de Born To Die, doux et lancinant, celui qui laisse couler l'album du début jusqu'à la fin sur un fleuve très rassurant et pourtant si fébrilement pendu à un fil au dessus du vide. Un peu comme la voix de sa chef d'orchestre. D'ailleurs cimer à celui qui a viré toute la couche d'effet vintage... Lire l'avis à propos de Honeymoon

3
Avatar Théo  Laglisse
8
Théo Laglisse ·
Découverte
Dark Paradise.

Après plusieurs albums et EP aux fortunes diverses, dans lesquels elle développait un univers hybride, à la fois pop, R'N'B, et symphonique, "Honeymoon" semble marquer la maturité de Lana Del Rey. Nul besoin de tubes à répétitions comme elle les enchaînait dans "Ultraviolence" et "Born To Die". Ici, tout est savamment dosé, sans pompe, avec retenue et élégance. C'est pourquoi les plus jeunes,... Lire la critique de Honeymoon

21
Avatar Baptiste Camoin
9
Baptiste Camoin ·
Moonrise Kingdom

Lana. Ô Lana. Toi et moi, c'est une grande histoire musicalement profonde, qui dure, et que rien ne semble pouvoir briser. Je t'ai découvert il y a quelques années, un peu par hasard, avec Blue Jeans. Et là, coup de foudre total pour toi, ta moue boudeuse et la fébrilité que tu transmets à chaque fois. Depuis, tu m'éblouis. Tu me surprends, tu m'apaises. Tu es même... Lire la critique de Honeymoon

8 3
Avatar Caroline4
9
Caroline4 ·
J'ai côtoyé la Beauté

Lana telle qu'on l'attendait, débarrassée autant des tics RnB de "Born to Die" que de l'horrible production "lynchiano-rock" concoctée par Dan Auerbach pour son "Ultraviolence" largement raté : sa voix, belle, touchante, superbe même par instants, et le minimum d'instruments et d'effets autour. Sur des morceaux uniformément lents, mais sans... Lire l'avis à propos de Honeymoon

7 3
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques de l'album Honeymoon (23)
Vous pourriez également aimer...