It sure as hell don't rhyme...

Avis sur Joanne

Avatar Oriane
Critique publiée par le

... But it's as good as good as good as good as gold.

Au bout de trois ans d'attente, tous spéculaient sur ce nouvel album. C'est qu'on avait peu d'indices, quelques phrases lancées au hasard, quelques performances dans différents styles musicaux, quelques noms de collaborateurs... Les plus aveugles espéraient un nouveau The Fame/The Fame Monster, d'autres comme moi s'attendaient à quelque chose plus orienté rock voire un retour aux sources à la Stefani. Mais encore une fois, Gaga ne fait pas ce qu'on attendait d'elle et parvient à nous surprendre, prend une autre direction, mélange les genres. Au final, une impression d'être à la maison, mais une impression rafraîchissante.

Oui il y a un peu de Stefani qui revient dans cette musique, et pourtant on n'aurait jamais entendu ça il y a dix ans. C'est une Gaga plus mature, qui parle d'autres sujets, s'est enrichie d'expériences et de créativité, qui a la tête et le cœur plus libres. Comme tous ses albums, elle ne s'emprisonne pas dans un genre – pop, rock, country, folk et d'autres encore composent celui-ci.

Elle y parle de sa famille, ses amis, nous fait entrer un moment dans sa sphère intime, parle de ses sentiments, de ceux de ses proches, tente de les comprendre, leur trouver un sens, tout en laissant simplement s'exprimer la musique. Petite critique personnalisée pour chaque chanson :

Diamond Heart : J'ai vu énormément de gens dire adorer cette chanson, la déclarer comme une de leurs préférées et la vouloir absolument en single... Et après écoute, je comprends pourquoi. Ce n'est pas une de mes préférées de l'album mais la mélodie et l'instrumental sont jolis et le rythme est accrocheur. On l'imagine facilement pendant un gros concert.

A-YO : Ici, une des chansons que j'aime le moins. J'ai remarqué comme d'autres la similitude avec MANiCURE, que j'affectionne particulièrement. Le rythme est sympa mais je n'accroche pas à la mélodie, ça reste sympa à écouter et ça peut aussi être pas mal en live.

Joanne : Comme beaucoup de chansons de Gaga, une musique qui devrait être juste triste se révèle ici aussi légère et optimiste. J'ai le refrain en tête depuis hier soir, bon signe.

John Wayne : Je n'ai pas trop accroché à la première écoute, je trouve pourtant l'ambiance sympa, je pense qu'il me faudra quelques écoutes pour retenir la mélodie.

Dancin' in Circles : Vraiment celle que j'aime le moins, et ironiquement celle que beaucoup de fans adorent et voudraient en single. Un peu trop pop, latino pour moi, je préfère les morceaux de l'album avec des influences plus rock et country.

Perfect Illusion : Une bonne chanson, avec une énergie qu'on connaît depuis longtemps chez Gaga, depuis ses musiques comme Something Crazy ou Electric Kiss. J'ai adoré le refrain dès le début, j'adhère un peu moins aux couplets.

Million Reasons : Des couplets peut-être trop banals mais le refrain est magnifique. Une chanson simple sans trop de fioritures.

Sinner's Prayer : Une de mes préférées, je regrette quand même la version live, un peu plus sombre et lente. Un peu de country dosée juste comme il faut et un air de guitare déjà mythique.

Come to Mama : Une de mes préférées également, je me suis tout de suite que ce serait parfait dans un film. Un peu trop Broadway diront certains, moi j'adore l'ambiance, la mélodie et le mélange des voix.

Hey Girl : Elle ne retient pas trop mon attention pour l'instant, mais j'aime bien le rythme doux et reposant. Les voix de Gaga et Florence vont bien ensemble.
Angel Down : Une très belle chanson, que ce soit dans les couplets ou le refrain, c'est émouvant et encore une fois il y a cette touche d'espoir. J'aime bien le côté berceuse de la fin (et la référence à Blackstar me dit-on dans l'oreillette).

Grigio Girls : J'aime un peu moins cette chanson, je ne retiens pas la mélodie pour l'instant mais j'aime beaucoup la simplicité et l'ambiance de la musique.

Just Another Day : Coup de cœur pour cette petite dernière, s'il y a une chanson qui semble tout droit venue de l'époque Stefani dans cet album, c'est bien celle-là ! Il y a à la fois un côté Beatles et jazzy, et l'ambiance me rappelle un peu Blueberry Kisses après réflexion. Une chanson simple qui ne se prend pas la tête, mais un classique de Gaga.

De la musique simple, efficace et qui ne se prend pas la tête... Cela pourrait résumer Joanne bien plus que ses autres albums. Pas de volonté de gros hit sur cet album, on prend la musique comme elle vient et on passe un bon moment.

Elle nous fait découvrir ici un autre côté de sa voix, qu'on avait aperçu dans des performances rock ou jazz. J'apprécie le fait qu'elle ne cherche pas à montrer absolument ses capacités vocales, comme cela a pu lui être reproché dans Cheek to Cheek. A de nombreuses reprises, alors qu'on sait qu'elle aurait pu aller davantage dans les aigus, utiliser des techniques différentes, elle préfère explorer, expérimenter, se laisser guider par la musique et ce qu'elle pense être juste.

Elle évoluera encore, elle ne retournera pas à ce qu'elle avait fait avant, peut-être qu'elle refera des choses plus orientées électro ou d'autres genres, pour l'instant profitons de cette période et de cette musique qu'il me tarde de redécouvrir en live.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 756 fois
7 apprécient

Oriane a ajouté cet album à 1 liste Joanne

  • Albums
    Illustration Top 10 Albums

    Top 10 Albums

    Avec : Born This Way, Swan Lake, ARTPOP, Who You Selling For,

Autres actions de Oriane Joanne