Écouter
Pochette Joy

Joy

(2018)
12345678910
Quand ?
6.3
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 3
  5. 12
  6. 39
  7. 34
  8. 3
  9. 0
  10. 0
  • 91
  • 4
  • 57
  • 0

Liste de morceauxJoy

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Ty Segall & White Fence
- -
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Ty Segall & White Fence
- -
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Ty Segall & White Fence
- -
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Ty Segall & White Fence
- -
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:01) Ty Segall & White Fence
- -
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Ty Segall & White Fence
- -
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Ty Segall & White Fence
- -
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Ty Segall & White Fence
- -
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Ty Segall & White Fence
- -
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Ty Segall & White Fence
- -

PostsJoy

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (3)
Joy
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
The madcap laughs again

Si White Fence (ou plutôt Tim Presley, de son véritable nom) ne bénéficie pas encore de la popularité de son ex-producteur et ici collaborateur Ty Segall, il fait indiscutablement partie de la même famille musicale US, celle de ces jeunes artistes prolixes, travaillés par le passé - principalement le rock psyché des années 60 - 70 - qui se...

3
Avatar Eric Pokespagne
7
·
Les copains d’abord

Que la vie est belle pour Ty Segall ! Alors que l’on pensait Manipulator (2014) indétrônable, le blondinet a dévoilé en début d’année Freedom's Goblin, son manifeste le plus raffiné et abouti à ce jour. Un élan jouissif qui aurait largement suffi à nos oreilles pour le restant de l’année. Mais quelle naïveté de penser que ce diable de Ty allait s’arrêter en... Lire la critique de Joy

2 1
Avatar antoineser
7
antoineser ·
Critique de Joy par Victor Blutch

3e album que j'écoute de Ty Segall, très apprécié par la presse indé. Et jamais la sauce n'a pris pour moi. Dans un spleen punk-rock, qui le détache de la créa actuelle, il y aussi quelque chose de chiche et de suranné. Lire l'avis à propos de Joy

Avatar Victor Blutch
4
Victor Blutch ·
Toutes les critiques de l'album Joy (3)
Vous pourriez également aimer...