Pochette Killer

Critiques de Killer

Album de (1971)

  • 1
  • 2

Dead babies can't take care of themselves !

Pour certains groupes, on parle parfois d'album de la maturité, avec Alice Cooper c'est un peu contradictoire. Sur le plan musical toutefois, c'est avec "Killer" que commencent les choses sérieuses. Là où les précédents albums sont un peu fourre-tout pour le meilleur avec "Love it to Death" déjà plein de promesses et, pour le pire, avec les bordéliques "Pretties for You" et "Easy Action" rigolos... Lire l'avis à propos de Killer

21 12
Avatar Reverend-Z
10
Reverend-Z ·

Lyrique et malsain

Pendant longtemps j'ai un peu laissé Alice Cooper de côté, ne voyant chez lui que le côté cirque grandiloquent de ses shows plus ou moins récents, préférant rester dans mes préjugés plutôt que de vraiment le découvrir... Grave erreur et je remercie Pheroe et SanFelice de m'avoir remis dans le droit chemin ! Il y a d'abord eu l'immense claque Love it to Death montrant toute... Lire la critique de Killer

17 7
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Shock me Alice !

"Killer" album choc et choquant voire malsain pour certains. On appelle ça du shock rock d'ailleurs. Quelle imagination ! Pour d'autres, dont je fais partie un album indémodable, un des meilleurs du groupe. Á l'époque, 1971, Alice Cooper est encore un groupe avant qu'Alice continue son chemin tortueux et scabreux en solo. Il fait alors changer son patronyme de naissance, Vincent Furnier,... Lire l'avis à propos de Killer

4 2
Avatar Daziel
9
Daziel ·

Critique de Killer par BenjaminSpringsteen

Si je n’avais pas si peur des boutades vaseuses, j’affirmerais sans hésiter que ce killer est une tuerie, une boucherie, un album mortel. Nous somme toujours en 1971, seulement quelques mois après le succès de love it to death et son hymne « i’m eighteen ». Pourtant la maturité obtenue en quelques semaines est saisissante. Alice Cooper ne se contente plus de réciter la bible... Lire la critique de Killer

2 1
Avatar BenjaminSpringsteen
10
BenjaminSpringsteen ·

Bien sage et conventionnel

En 1971, Vincent Furnier et Bob Ezrin, avec 3 morceaux théâtraux, outranciers, à la fois brillamment pop, élégamment agressifs et sciemment provocateurs, "Halo of flies" (le meilleur, assez prog-rock), "Dead Babies" (ses paroles ambigües, donc malignes) et "Killer", ouvrent la boite de Pandore : plusieurs décennies plus tard, on a... Lire l'avis à propos de Killer

4 3
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·

Dead hippies

Avant le succès d'un Billion Dollar Babies fédérateur, avant la célèbre petite culotte vendue avec School's Out il y avait déjà eu Killer en 71. Un album moins tubesque et plus malsain que ceux qui rendraient célèbre l'épouvantail maquillé, qui chante à propos de halos de mouches et de bébés morts en plantant un des derniers clous sur le cercueil du rêve hippie. Lire la critique de Killer

4 1
Avatar T. Wazoo
8
T. Wazoo ·

Critique de Killer par Cardinal Sin

Rock'n'roll, hard, glam, progressif, Alice Cooper touche à tout et livre sa recette miracle avec Killer. Cet album dégage une énergie primaire en particulier par la voix d'Alice Cooper tourmentée qui n'occulte pourtant jamais la production et les arrangements. On passe ainsi de tubes rock vite balancés et jouissifs (Under My Wheels, Be My Lover, You Drive Me Nervous, Yeah Yeah Yeah) à des... Lire l'avis à propos de Killer

1
Avatar Cardinal Sin
10
Cardinal Sin ·

Critique de Killer par XavierChan

Album d'une complexité affolante. On ne sait plus où donner de la tête tant il regorge de micro-moments de bravoure, de ponts, de breaks, de dingueries soniques et tout ça début 70 (Neil Young sort un petit chef-d'oeuvre tout propret au même moment). Chaque morceau est un parcours vers un horizon musical ajustant le bon rock'n roll aux riffs ciselés que l'on peut deviner à des... Lire l'avis à propos de Killer

Avatar XavierChan
8
XavierChan ·

Critique de Killer par romain7680

Un pur mèlange de se que Alice cooper ètait capables de nous pondre a cet époque ces a dire des pures hits comme under my wheels,Be my lover,et des morceaux hyper glauque comme Dead Babie,Killer,un album du genre que de nombreux artiste on repris sans en avoir le talent,cet album est tous simplement un vrai must et une reference du genre Lire la critique de Killer

Avatar romain7680
8
romain7680 ·

Acte 2, scène 2 : T'as le style Coco (et des chevaux sous le capot)

[...] Le groupe flirte encore d'autant plus sur Killer avec les limites du style opéré par la concurrence, tout en continuant de rendre hommage ponctuellement à ses premières amours et influences. Il s'agit sans doute du premier album qui exploite son côté théâtral guignolesque plus ou moins de tout son long. Avec comme point d'orgue, la clôture éponyme de l'album dont l'ambiance est... Lire l'avis à propos de Killer

1
Avatar Margoth
8
Margoth ·
  • 1
  • 2