Pochette Mezzanine

Critiques de Mezzanine

Album de (1998)

  • 1
  • 2

Chroniques de la mort du disque - Chapitre 2

1999: Ariane perd le fil Les premières années passent comme un tourbillon. Si la fête est finie, elle a de sacrés beaux restes. Face au nombre de propositions que m'offre cette vie de jeune adulte, j'opte pour la solution du cumul des mandats. J'adopte presque tout d'emblée, et n'exclue fondamentalement rien. La chenille est... Lire l'avis à propos de Mezzanine

49 24
Avatar guyness
9
guyness ·

There's a man that live next door in my neighborhood, he gets me down.

L'album qui démontra tout ce qu'il était possible et imaginable autour du trip-hop et enterra immédiatement le genre avec. Entre l'attention donné à tous les détails (son, gestion de l'espace, du silence, chants, textes, ambiances, etc...) à la puissance évocatrice et au volontarisme forcené de rester aussi loin que possible de la poudre aux yeux, de l'esbrouffe, de la tentative de single. Ceci... Lire l'avis à propos de Mezzanine

25
Avatar Steampark
10
Steampark ·

Une borne noire sur le chemin de la musique d'aujourd'hui

Cet album a une place particulière dans ma découverte personnelle des richesses du monde de la musique. Pendant plusieurs mois j'ai cru le connaître, pouvant même fredonner les mélodies de ses sombres morceaux. Puis un jour un miracle arrive. Un ange descend de très haut et d'un geste vous ouvre les oreilles. Y pénètrent alors des univers entiers de sensations inconnues, des rythmiques... Lire la critique de Mezzanine

15
Avatar Alexandre Cagli
10
Alexandre Cagli ·

Bristol Calling

Mezzanine est avant toute chose le fruit d'une lutte intérieure et fratricide entre ses différents concepteurs. Une lutte de territoire qui va laisser des traces car pour la première fois dans l'histoire du groupe la différence n'est plus un atout. Le temps est venu de choisir son camp, de mettre la parité au ban et de placer le débat d'idées au centre de la création. " Comme nous ne sommes pas... Lire l'avis à propos de Mezzanine

9
Avatar David Mennessier
9
David Mennessier ·

So Dark But So Good.

Mezzanine, c'est Massive Attack à son meilleur. Si Teardrop est, avec Exchange, le seul titre relativement "heureux et paisible", le reste de l'album est un long voyage en enfer, dans le bon sens du terme où l'ambiance vicieuse et angoissante donne à l'album cette touche unique que j'ai rarement retrouvé dans d'autres albums. Souvent, pour m'endormir le soir, Mezzanine trône à la première... Lire l'avis à propos de Mezzanine

9
Avatar LesterBangs
10
LesterBangs ·

Third

Les années 1990 touchent à leur fin. Elles laisseront derrière elles un vaste héritage musical. Tant de choses ont été créées durant cette décennie : Le grunge de Nirvana a pris son envol, suivi du nu-metal de Korn et Deftones, le rap a gagné ses lettres de noblesse un peu partout dans le monde,... Lire l'avis à propos de Mezzanine

7
Avatar WeirdFish
10
WeirdFish ·

Critique de Mezzanine par oyoyo

S'il ne fallait en garder qu'un, ce serait celui là. Le plus cohérent, peut être le plus sombre, probablement l'apogée du groupe avant que chaque membre n'en fasse plus qu'à sa tête. Également un des disques les plus pillés pour l'illustration sonore de reportages télé à la con. Chansons à retenir : Angel, risingson, teardrop, inertia creep, man next door. Lire la critique de Mezzanine

9 6
Avatar oyoyo
10
oyoyo ·

La boucle est bouclée

Court circuit temporel, voilà le trip hop des aventuriers de Massive Attack emporté par la nostalgie Cold Wave, et le cafard brumeux se retrouve déchiré de guitares électriques menaçantes, échos de Cure ou de Joy Division. Le spleen obsessionnel des bristoliens devient un cauchemar à la noirceur pénible mais envoûtante : la boucle est bouclée... Lire la critique de Mezzanine

4
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Épais et dense comme du papier Bristol

Massive Attack, ahlala mes aïeux, deux mots qui imprègnent à eux seuls ce que la musique doit être. Je me souviens. 1998 j'étais en terminale et Massive Attack, tout le monde connaissait. Tout le monde aimait. Ces nappes éthérées marquées dans un esprit rockifiant qui colorent si spécifiquement leur musique sont devenues des estampilles qu'on devrait apprendre dès le... Lire la critique de Mezzanine

2
Avatar lehibououzbek
10
lehibououzbek ·

Angel Dark

Voilà l’album de Trip-Hop à écouter pour s’introduire, si on n’est pas familier du genre, introduction. Ça aidera aussi à découvrir quelque chose d’étrange. Avant Mezzanine, le Trip-Hop pour moi, c’était des beats agressifs, des voix caverneuses (Tricky), un groove entre deux genres, rock, pop, et quelque chose d’autre que je n’arrivais pas à définir. C’était une curiosité... Lire la critique de Mezzanine

2
Avatar Angie_Eklespri
10
Angie_Eklespri ·
  • 1
  • 2