Écouter
Pochette Monk’s Dream

Monk’s Dream

(1963)
12345678910
Quand ?
8.2
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 1
  5. 8
  6. 23
  7. 101
  8. 265
  9. 183
  10. 76
  • 658
  • 54
  • 224
  • 2

Liste de morceauxMonk’s Dream

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:28)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:30)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:38)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:16)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:33)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:29)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Thelonious Monk
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:56)
Critiques : avis d'internautes (6)
Monk’s Dream
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Monk’s Dream par Claire Magenta

Jazzman singulier, Thelonious Monk dut, contrairement aux autres précurseurs du be-bop, Bird ou Gillespie en tête, attendre la fin des 50's pour obtenir le début d'une véritable reconnaissance publique et critique. Mieux, la nouvelle décennie lui offrira enfin la consécration attendue en le plaçant au panthéon des pianistes. Petit rappel des faits. 1962, Monk rejoint Columbia, label...

9
Avatar Claire Magenta
10
·
Le rêveur au chapeau

Alors que beaucoup de spécialistes de Monk s'accordent à décrier l'une de ses dernières périodes, celle de Columbia comme maison d'édition (et Teo Macero comme producteur) en raison du fait que le maître du piano n'innovait plus tellement, ne surprenait plus comme par le passé chez Prestige et surtout Riverside, et bien j'avoue pour ma part apprécier et même remercier Columbia. Ce... Lire la critique de Monk’s Dream

2
Avatar Nio_Lynes
9
Nio_Lynes ·
Découverte
Intense, et lancinant

Quelque part, on pourrait dire qu'il n'y a pas plus jazz que Monk, tant son art est le fruit d'une esthétique en opposition radicale avec celle de la musique classique (ou, plus généralement, la musique savante). En effet, si durant des siècles on a cherché l'harmonie, l'unité, la consonnance, la progressivité dans la musique, Monk vient ici nous livrer, plutôt qu'une poésie de la paix, celle... Lire l'avis à propos de Monk’s Dream

4
Avatar plvarnier
10
plvarnier ·
le maitre de la dissonance

il arrivait à énerver miles davis, car il ne voyait pas où il voyait en venir, le jazz c'est l'impro tout d'abord, certes il devait être certainement énervant pour miles et pour d'autres, mais tellement génial pour l'art du silence dans le jazz celà existe également, temporiser analyser recommencer, déjà trois attitudes, tout l'art de thelonius, dans le jazz, un accord, .......................... Lire l'avis à propos de Monk’s Dream

Avatar DOUGLAS1958
10
DOUGLAS1958 ·
Toutes les critiques de l'album Monk’s Dream (6)