Avis sur

Nakamura par Strangeman57

Avatar Strangeman57
Critique publiée par le

Vous avez tout à fait le droit de détester Aya Nakamura. Encore faut-il que vos raisons soient valables et non pas de la mauvaise foi pure. Je vois beaucoup d'haters commenter sous les posts la concernant qu'on ne comprend rien à ce qu'elle dit, que le niveau des paroles est affligeant. Ce n'est pas vraiment un critère pour juger un phénomène Pop... Ou sinon, vous devez détester aussi ces « merdes » anglophones, des Beatles et leurs « She Loves You Yeah Yeah Yeah » au « Who Run the World ? GIRLS » de Beyoncé dont vous ne vous êtes jamais souciés des paroles mais que vous appréciez simplement car ça sonne bien dans votre tête.

Aya Nakamura est une « toplineuse » (comme le dit Christine & the Queens dans une interview), elle trouve des hooks en improvisant sur des instrus et doit s'en foutre pas mal du sens de ce qu'elle chante, ça vient après. La majorité des hits de Rihanna ont été composé comme ça et stylistiquement, un « Under My Umbrella Ella Ella Ay Ay Ay » ou l'horrible « Work Work Work Work Work », c'est ce que fait Aya Nakamura, mais en français. Sur des rythmes Reggae-Dancehall, elle aussi joue avec des trémolos, des accents, de l'auto-tune dans sa voix, des consonnes ou des voyelles réprimées, des mots carrément inventés, juste pour rendre addictif sa sauce chez les jeunes. Jeune, je ne le suis plus trop mais en matière de hooks, je ne peux que constater qu'un titre comme « Copines » est très malin ; sa façon de prononcer « bombarder », de répéter « à mes copines »... et d'entendre les collégiens répéter ces hooks à leurs tours... Disons que ça me dérange moins qu'un titre de trap actuel ; c'est une porte d'entrée pour un retour vers la mélodie, certes facile, comme Tragédie à mon époque, « Hey Oh » !

Bon après, le problème c'est que je n'aime pas le « Work » de Rihanna, ni le « Run the World » de Beyoncé, ni ¾ de l'album d'Aya. En effet, passé deux-trois petits plaisirs (comme le rappel d'un vieux tube de Facteur X avec « Pompom »), l'album tourne vite à vide sur les mêmes gimmicks et on se demande alors si la grande arrivera à se renouveler par la suite. Pas aussi mauvais que disent les haters donc (les prods sont simples mais loin d'être désagréables, l'usage de l'auto-tune n'est pas exagéré), pas aussi bon qu'un jeune (encore en manque de culture) peut le penser : qui sont les moins tolérants ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 76 fois
Aucun vote pour le moment

Strangeman57 a ajouté cet album à 1 liste Nakamura

Autres actions de Strangeman57 Nakamura