👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce truc est une espèce de définition de ce vers quoi devrait tendre la techno. Même les tracks les plus infâmes comme OFFOFFOF ou OOUOOUOO rentrent délicieusement dans la tête.

C'est nettement moins subtil que leurs précédentes sorties, mais ça donne rapidement le ton et ça s'enchaîne à la perfection. Ils leur fallait bien leur propre label pour sortir ce genre de torpille.

BasileValentin
8
Écrit par

il y a plus d’un an

Aucun résultat

L'Oreille bouchée - Les Vieux Fourneaux, tome 6
BasileValentin
5

La lutte finale de trop

La série prend de l'aile dans le plomb depuis le tome 4, et ne crée pas de surprise pour ce sixième tome : on suit encore les aventures hors sol des trois grabataires dans une mission saucissonnée à...

Lire la critique

il y a plus d’un an

6 j'aime

Room With a View
BasileValentin
3

La musique des jingles d'Arte

Le cinquième album de Rone (sans compter les EPs) confirme que le compositeur a trouvé une super recette à répéter inlassablement depuis Bye Bye Macadam : des nappes toutes douces comme du coton bio,...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

Color Out of Space
BasileValentin
8

La vie à la campagne

La plupart des adeptes de lovecraft argumentent toujours qu'il est difficile de faire un film basé sur ce que l'auteur arrivait parfaitement à décrire, c'est à dire l'indescriptible. Dans "La...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime