👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

De ses années metal, Anathema a gardé un goût profond pour l'intensité. Ses membres ressentent, vivent et surtout font transparaître à travers leurs albums des émotions puissantes, profondes, qui font frissonner l'épiderme autant que l'âme. Depuis quelques années, le côté désespéré des débuts a laissé la place à une musique plus lumineuse bien qu'encore profondément mélancolique. L'ajout d'une voix féminine claire en la personne de Lee Douglas et de parties orchestrales vient renforcer le côté emphatique et grandiose des compositions du groupe, encore plus sur ce neuvième album. Un disque encore une fois très maîtrisé, délicat et beau, mais qui a un peu plus de mal à passer dans sa globalité que son prédécesseur "We're Here Because We're Here". La faute peut-être à un côté plus contemplatif, plus uni, plus "plat" (à part quelques passages et un "The Storm Before The Calm" surprenant) ? C'est certain, la mutation est complète ici ; Anathema est devenu un groupe de rock progressif "positif" entre les derniers Pink Floyd et Marillion. Son public l'a en grande partie suivi tout au long de sa carrière et son chemin vers la lumière. Mais peut-être celle-ci devient elle trop aveuglante...
MarcPoteaux
7
Écrit par

il y a 9 ans

1 j'aime

Weather Systems
LoutrePerfide
10

Critique de Weather Systems par LoutrePerfide

Après l'excellent We're Here Because We're Here, Anathema nous propose tout simplement l'album de l'année pour le moment avec Weather Systems. Inutile de tergiverser pendant des heures, cet album est...

Lire la critique

il y a 10 ans

2 j'aime

Weather Systems
rmd
5

Critique de Weather Systems par rmd

Avant les musiciens d'anathema étaient dépressifs. Leur musique était sombre et désespérée et ca donnait une merveille comme alternative 4. Mais maintenant, ils sont devenus joyeux (un passage à...

Lire la critique

il y a 9 ans

2 j'aime

2

Weather Systems
MrBlonde
5

Critique de Weather Systems par MrBlonde

Anathema confirme avec Weather Systems le tournant pris avec "We're here because we're here", mais dérive malheureusement vers son côté niais et mielleux désagréable et surfe sur une pop naïve...

Lire la critique

il y a 10 ans

2 j'aime

Les Voyages de l’âme
MarcPoteaux
8

Critique de Les Voyages de l’âme par Marc Poteaux

Alcest, c'est Neige, un garçon pour qui le black metal a toujours été un matériau de base et non une fin en soi. Parti du black metal donc, Alcest a façonné un monde vaporeux et mélancolique nourri...

Lire la critique

il y a 9 ans

12 j'aime

2

Drukqs
MarcPoteaux
9
Drukqs

Critique de Drukqs par Marc Poteaux

Un nouvel album de Richard D. James est déjà un séisme en soi, qu'en sera-t-il alors avec cette double galette ? Le voisin de label et de sampler d'Autechre, certes moins déjanté et plus musical...

Lire la critique

il y a 9 ans

11 j'aime

Cheese
MarcPoteaux
7
Cheese

Critique de Cheese par Marc Poteaux

Certaines bouses commerciales sont encensées partout, peu importe leur caractère creux et insipide. D'autres succès commerciaux sont suivis d'un oubli immédiat, la faute à un univers particulier et...

Lire la critique

il y a 9 ans

10 j'aime

3