Écouter
Pochette Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not

Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not

(2006)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 20
  2. 20
  3. 30
  4. 59
  5. 160
  6. 569
  7. 1727
  8. 2303
  9. 1229
  10. 537
  • 6.7K
  • 526
  • 518
  • 30

Liste de morceauxWhatever People Say I Am, That’s What I’m Not

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:38)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:55)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:53)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:21)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:10)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:53)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:14)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:23)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:54)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:28)
Match des critiques
les meilleurs avis
Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not
VS
Avatar Ze Big Nowhere
9
On n'apprend pas à de jeunes singes à faire la grimace.

Après la bien triste retraite de Blur et leur somptueux dernier album ("Think tank"). Après les relatifs oublis des groupes de la grande période Brit Pop tels que Pulp, Supergrass ou The Verve. Après l'heureuse retraite pour les amateurs de Rock, du piteux Oasis des frères Gallagher, qui doivent encore se mettre sur la gueule pour décider qui aura la garde de l'unique cerveau de la famille. Le Pop-Rock version British s'endormait au son de la bouillasse "Coldplayienne" et d'autres vulgaires...

68 63
Avatar Ywan Cooper
5
Ywan Cooper
Critique de Whatever People Say I Am, That’s What... par Ywan Cooper

J'ai eu l'impression que cet album était duel ; d'un côté immature, d'un côté mature. Dans les faits, l'écoute s'est traduite par une succession plutôt n'importe-quoidélique de morceaux sauvages (j'avais l'impression d'entendre des singes à tous les instruments, mais je suis perdu s'il n'y a pas de mélodie de toute manière) et de chansons plus douces et harmonieuses (Riot Van), quand elles ne donnaient pas l'impression d'être qualifiées pour un thème de James Bond (Vampires are... Lire l'avis à propos de Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not

PostsWhatever People Say I Am, That’s What I’m Not

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (31)
Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Who the fuck are Arctic Monkeys ?

Ce fut comme une révélation. Arctic Monkeys nous livre ici le meilleur album rock du XXIème siècle. À 19-20 ans, ce groupe au fort accent du Yorkshire donne une leçon de rock à ceux qui croyaient, comme moi, que celui-ci était mort ou presque en laissant la place à la division entre un rock mou dont Coldplay est le plus fervent représentant et un rock plus dur, original et sympa mais adoptant... Lire la critique de Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not

27 5
Avatar Thomas_Dekker
9
Thomas_Dekker ·
Critique de Whatever People Say I Am, That’s What... par Nicolas_Zaural

Que dire de cet album, composé par des gamins de 19 ans avec seulement 3 ans de pratique musicale derrière eux ! Toutes les chansons sont classiques, et ce serait répétitif de détailler toutes les chansons tellement elles sont spontanées, efficaces, énergiques... tout simplement bonnes. Dans le foisonnement de groupes d'indie rock des années 2000, les Arctic Monkeys s'imposent d'emblée comme... Lire la critique de Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not

4 3
Avatar Nicolas_Zaural
10
Nicolas_Zaural ·
Découverte
Dirty dancefloors and dreams of naughtiness

Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not est probablement la quintessence version 21e siècle d’un album victime de son propre succès. Sanctifié par le NME et autres magazines spécialisés (ou non), le premier album des Arctic... Lire la critique de Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not

17 1
Avatar Red in the Grey
8
Red in the Grey ·
Their Generation

Je trainais pas mal en Angleterre à nouveau quand "Whatever People Say I Am..." est sorti, et j'ai été témoin de la montée de la "rumeur Arctic Monkeys", en particulier sur le Net : une rumeur qui n'était pas une hype, qui n'était pas manipulée (a priori..) par le groupe ou la maison de disque, et qui se construisait sur un amour immodéré de la toute jeunesse... Lire l'avis à propos de Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not

11 2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Vivifiant, survolté, jeune, agressif, dansant, naif, drôle, culte...

Après s'être fait un nom auprès de la jeunesse anglaise, les Arctic Monkeys se sont décidés à signer un contrat en maison de disque afin de déposer et de sauvegarder des titres qu'ils avaient déjà longuement testés sur scène. Des titres faits pour la scène. C'est peut-être là l'élément qui démarque le plus cet album de ceux qui arriveront après. La musique ne semble jamais calculée mais... Lire la critique de Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not

10 4
Avatar -Alive-
10
-Alive- ·
Toutes les critiques de l'album Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not (31)
Vous pourriez également aimer...