Réécouté dans la foulée du beau film "Amy", "Back to Black" peut en 2015 être considéré comme un classique "uchronique", grâce à la voix d'Amy qui tutoie les accents des grandes divas soul et jazz, et grâce aussi, il faut le reconnaître, à la production parfaite de Mark Ronson, qui avait su retrouver la justesse des disques des 50s et 60s, sans rien perdre de la pertinence de la musique par rapport aux années 2000 : s'il n'y avait les textes, furieusement intimes, terriblement honnêtes d'Amy, "Back to Black" pourrait être un album des années d'or de la musique noire américaine. Ceci dit, "classique" ne veut pas dire "chef d’œuvre" et le succès planétaire - déclencheur du désastre pour Amy - de "Back to Black" ne peut que paraître disproportionné par rapport aux qualités intrinsèques de la plupart des chansons qui le composent : il est indéniable que Amy Winehouse n'en était encore qu'aux balbutiements d'une carrière (de compositrice) qui aurait dû, sur au moins 20 ou 30 ans, l'amener aux sommets de son Art. Le fait que "Back to Black" reste définitivement son testament n'en est que plus tragique. [Critique écrite en 2015]

Le 18 septembre 2015

9 j'aime

Back to Black
Heitiare
9

Critique de Back to Black par Heitiare

Oh Amy, tu picolais en une soirée ce que j'ai picolé depuis mes 16 ans, mais si c'était ça ton moteur pour faire d'aussi belles chansons, alors t'as niqué ta vie pour la bonne cause : un deuxième et...

Lire la critique

il y a 10 ans

14 j'aime

1

Back to Black
EricDebarnot
6

Un classique uchronique

Réécouté dans la foulée du beau film "Amy", "Back to Black" peut en 2015 être considéré comme un classique "uchronique", grâce à la voix d'Amy qui tutoie les accents des grandes divas soul et jazz,...

Lire la critique

il y a 7 ans

9 j'aime

Back to Black
cinemusic
10

L'album soul des années 2000!

Après un excellent premier album ,"Frank",passé inaperçu en France à sa sortie(depuis sa mort il est devenu évidemment célèbre!) mais qui obtint un joli succès d'estime en Angleterre,elle enchaine...

Lire la critique

il y a 2 ans

7 j'aime

4

Moi, Daniel Blake
EricDebarnot
7

La honte et la colère

Je viens de voir "Moi, Daniel Blake", le dernier Ken Loach, honoré par une Palme d'Or au dernier festival de Cannes et conspué quasi unanimement par la critique, et en particulier celle de gauche....

Lire la critique

il y a 6 ans

194 j'aime

53

1917
EricDebarnot
5
1917

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

Lire la critique

il y a 2 ans

179 j'aime

92

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

Lire la critique

il y a 2 ans

162 j'aime

22