Please Please Me
7.1
Please Please Me

Album de The Beatles (1963)

C'est donc ici, avec ce "Please Please Me", que tout a commencé : la folie, la révolution,... la beauté pop ? Oui, oui, derrière la rudesse du son, les mauvaises habitudes des petits rockers de Hambourg, les reprises à fond la caisse de "standards" américains, les voix encore incertaines - Lennon est pour le moins approximatif -, tout est déjà là, en quelques titres signés Lennon-McCartney qui expriment la quintessence des années à venir : mélodies irrésistibles, gaîté et énergie à en revendre, et puis... et puis, déjà ce petit quelque chose de... différent, de supérieur,... qui va encore avoir besoin d'une paire d'années pour mûrir.
EricDebarnot
7
Écrit par

Créée

le 6 juin 2014

Critique lue 607 fois

8 j'aime

Eric BBYoda

Écrit par

Critique lue 607 fois

8

D'autres avis sur Please Please Me

Please Please Me
jeanmariebran
8

Chansons pour les pieds

Mon anglais est nul ! Je n'ai jamais voulu faire le moindre effort pour apprendre cette langue, et souvent, très souvent, je le regrette. Ce que je regrette surtout, c'est d'être obliger de devoir...

le 21 oct. 2014

14 j'aime

4

Please Please Me
EricDebarnot
7

C'est ici que tout a commencé...

C'est donc ici, avec ce "Please Please Me", que tout a commencé : la folie, la révolution,... la beauté pop ? Oui, oui, derrière la rudesse du son, les mauvaises habitudes des petits rockers de...

le 6 juin 2014

8 j'aime

Please Please Me
FlyingMan
8

Critique de Please Please Me par FlyingMan

Ce premier album des Beatles est sorti dans un marché de la musique pop qui était encore à ses prémices. Les sixties ont été la première décennie à s'intéresser aux adolescents puisque pour la...

le 20 déc. 2011

8 j'aime

Du même critique

Les Misérables
EricDebarnot
7

Lâcheté et mensonges

Ce commentaire n'a pas pour ambition de juger des qualités cinématographiques du film de Ladj Ly, qui sont loin d'être négligeables : même si l'on peut tiquer devant un certain goût pour le...

le 29 nov. 2019

205 j'aime

152

1917
EricDebarnot
5

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

le 15 janv. 2020

190 j'aime

105

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

le 15 sept. 2020

188 j'aime

25