Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Please Please Me
7.1
Please Please Me

Album de The Beatles (1963)

Ce premier album des Beatles est sorti dans un marché de la musique pop qui était encore à ses prémices. Les sixties ont été la première décennie à s'intéresser aux adolescents puisque pour la première fois ils étaient une force économique. Aux Etats-Unis, c'était déjà le cas. Le rock'n'roll battait son plein, les ados allaient déjà aux Drive In en sirotant des milk shakes. En Angleterre, c'était bien plus classique. Pas ou peu d'Elvis dans le top 50. Paul, John, George et Ringo pourtant aiment cette culture et veulent la répandre chez eux. Et ce que fit Please Please Me. George Martin dégotera le bon premier tube pour accrocher les oreilles des adolescents, en la présence de Love Me Do, rehaussé du talent d'écriture de Lennon (et de son phrasé) et de McCartney, qui excelle déjà sur ce premier LP. Plus un second tube aux bons jeux de mots d'un Lennon, prouvant la capacité du groupe à écrire succès sur succès avec Please Please Me.

Ce premier album dispose de tubes et de mélodies qui seront la marque de fabrique des Fab Four. Que ce soit de I Saw You Standing There à Do You Want To Know A Secret. Cette jeunesse britannique (et européenne) avide de pop culture a bien évidement embrassé ce disque d'une étonnante réussite artistique pour un premier essai, et qui s'est rapidement dirigé en tête des hits parades. Les Beatles ont de plus mélangé avec leurs compositions, des reprises de titres Rythm & Blues qui leurs tenaient à cœur. Ainsi, en plus du phrasé parfait de John Lennon sur un Love Me Do magnifiquement structuré par et pour cette jeunesse pop, on pouvait compter avec l'écorché et très rock'n'roll Twist And Shout qui prouve le charisme incroyable de John Lennon ou encore Boys montrant que les Beatles ne sont pas qu'un produit fabriqué par EMI.

Enregistrer pareil album, pas parfait certes, en un jour avec parfois une seul prise comme le brut Twist & Shout et avec des compositions d'une étonnante qualité pour des jeunes blancs becs de 21 ans en moyenne, prouvent bien que les quatre de Liverpool apprennent vite et grandiront très rapidement. Un fantastique premier album d'une incroyable fraicheur, la révolution musicale est belle et bien en marche...
FlyingMan
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Le top des Beatles et Les meilleurs albums des Beatles

Créée

le 20 déc. 2011

Critique lue 717 fois

8 j'aime

FlyingMan

Écrit par

Critique lue 717 fois

8

D'autres avis sur Please Please Me

Please Please Me
jeanmariebran
8

Chansons pour les pieds

Mon anglais est nul ! Je n'ai jamais voulu faire le moindre effort pour apprendre cette langue, et souvent, très souvent, je le regrette. Ce que je regrette surtout, c'est d'être obliger de devoir...

le 21 oct. 2014

14 j'aime

4

Please Please Me
EricDebarnot
7

C'est ici que tout a commencé...

C'est donc ici, avec ce "Please Please Me", que tout a commencé : la folie, la révolution,... la beauté pop ? Oui, oui, derrière la rudesse du son, les mauvaises habitudes des petits rockers de...

le 6 juin 2014

8 j'aime

Please Please Me
FlyingMan
8

Critique de Please Please Me par FlyingMan

Ce premier album des Beatles est sorti dans un marché de la musique pop qui était encore à ses prémices. Les sixties ont été la première décennie à s'intéresser aux adolescents puisque pour la...

le 20 déc. 2011

8 j'aime

Du même critique

Panic Room
FlyingMan
7

Le Fincher mal-aimé !

On a été dur avec Panic Room. Très dur ! Faut dire quand on sort d'une trilogie quasi parfaite comme Seven, The Game et Fight Club, on vous attend au tournant. Et c'est ce qu'ont fait les critiques...

le 12 oct. 2010

71 j'aime

3

Definitely Maybe
FlyingMan
10

Critique de Definitely Maybe par FlyingMan

Quand on parle d'Oasis, y a ceux qui réagissent ainsi: "Ah ouais, Wonderwall, les frangins cons qui se tapent dessus !" Et puis y a ceux qui se rappellent qu'avant d'être tombé dans tous les excès,...

le 6 mars 2012

56 j'aime

6

(What’s the Story) Morning Glory?
FlyingMan
9

Critique de (What’s the Story) Morning Glory? par FlyingMan

En 1995, personne n'attendait Oasis et Oasis n'attendait personne sur le quai. Après un démarrage plus que prometteur et un single Whatever touchant un plus large public, le train des Gallaghers file...

le 7 mars 2012

32 j'aime

4