⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

Reign in Blood
7.6
Reign in Blood

Album de Slayer (1986)

28 minutes 58 secondes, c'est le temps que dure le Reign in Blood. Et pourtant, plus de 25 ans après sa sortie, il fait toujours référence comme une sorte de Saint Graal du thrash metal, et est considéré comme une source d'inspiration par de nombreux artistes de metal extrême. Et il faut dire qu'il y a de quoi !

Vous voyez les albums bien construits, avec des petits temps morts précédant des soli placés avant une reprise du refrain ? Vous oubliez ! Cet album n'est absolument pas normal dans sa composition, avec une chanson de 1 minute 40 comportant un solo, des solos partant parfois à 20 secondes de la fin du morceau (Jesus Saves) et des riffs n'ayant aucune logique, notamment celui de Raining Blood, les chansons s'enchainent sans aucune inetrruption. Même les introductions un peu lentes de certains morceaux (Jesus Saves, Raining Blood) se révèlent terriblement oppressantes, démoniaques, et débouchent sur des riffs d'anthologie.

Loin d'être simplement dérangeant en raison de son caractère chaotique, le Reign in Blood l'est aussi dans ses paroles. Satanisme, maladies mortelles, satanisme, mutilations, rituels sataniques, violence, encore un peu de satanisme, rien ne vous est épargné, pas même l'évocation du nazisme, la chanson d'introduction Angel of Death retraçant les expériences du "médecin" nazi Joseph Mengele. Et pourtant ce n'est jamais répétitif, la courte durée de l'album aidant, de même que les excellents riffs de Kerry King et du regretté Jeff Hanneman. Enfin, le parrain de la double grosse caisse Dave Lombardo signe sur cet album une performance de toute beauté, parfaitement symbolisée par la fin dantesque d'Angel of Death. Une légende de la musique metal, une synthèse du thrash à la Slayer.
Gweilo
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Top n Albums

Créée

le 13 avr. 2014

Critique lue 570 fois

8 j'aime

Gweilo

Écrit par

Critique lue 570 fois

8

D'autres avis sur Reign in Blood

Reign in Blood
Nordkapp
8

Enfer post-traumatique

Tak-a-tak. Une spatule racle une casserole, annonçant l'heure du repas. Tak-a-tak. Dans le métro, une fille secoue son sac. La sangle frappe contre une barre métallique. Tak-a-tak. Un jeune prof...

le 26 déc. 2015

23 j'aime

14

Reign in Blood
Mayeul-TheLink
10

Postmortem Marley Saves the Criminally Insane

Je ne me souviens plus comment j’y suis arrivé, mais ce jour là, j’étais bien au Stade de France. Sur la pelouse, devant la scène, m’amusant de la foule gueulant au moindre technicien sur la scène...

le 4 mai 2016

15 j'aime

Reign in Blood
Clode
9

La bande son tonitruante qui rythme la vie du paradis

Quand les gens entendent metal, voient Slayer et pensent Reign in Blood, ils s'imaginent un océan sans fin de lave en fusion peuplé de hordes de requins sanguinaires pendant que loin au-dessus, dans...

le 10 janv. 2016

13 j'aime

2

Du même critique

Harmony in Ultraviolet
Gweilo
10

Haunt Me, Haunt Me Do It Again

"Ce que j'essaye de vous traduire est plus mystérieux, s'enchevêtre aux racines même de l'être, à la source impalpable des sensations" Paul Cézanne Comment aborder un disque de Tim Hecker ? La...

le 20 juil. 2015

26 j'aime

1

Opus Eponymous
Gweilo
7

Satanisme en carton

Quand on parle de satanisme et de metal, on s’attend généralement à ce que soit évoqué le black metal ou le groupe de death metal Deicide, et non pas Ghost, groupe entre doom metal et hard rock. Et...

le 21 juil. 2014

25 j'aime

1

Symbolic
Gweilo
9

Seigneur Schuldiner

Chuck Schuldiner, on le savait, était un guitariste exceptionnel et un homme avec une vision très précise des choses, son groupe n'étant au final qu'une extension de lui-même, Chuck en étant le seul...

le 24 oct. 2014

23 j'aime

4