Avatar antoclerc

Critiques de Antonin Clc

@antoclerc
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.3

"S'il y a du chagrin, chéris-le, et s'il y a une flamme, ne l'éteins pas"

Un dimanche d'octobre, la Roche sur Yon (Vendée) s'anime. C'est la huitième édition du Festival International du Film. Il offre aux Yonnais - qui d'après une étude prétendument sérieuse du CNC sont les Français les plus cinéphiles de France - l'heureux privilège de découvrir des films du monde entier avant les autres. Privilégié je l'ai été, car cet après-midi d'octobre, terne et... Lire la critique de Call Me by Your Name

45 3
Avatar antoclerc
10
antoclerc ·
Bande-annonce
7.3

There's nothing to forvige.

New York, 1841. Salomun Northup est un violoniste, marié et père de trois enfants. Le flambeau de la statue de Bartholdi n'éclaire pas encore les émigrés en quête de liberté débarquant sur Ellis Island. Le soleil éclaire pourtant la vie de cet homme aimé et aimant, vivant de sa passion qu'est la musique. Salomun Northup est né libre mais il est noir. Par le hasard le plus malencontreux qui soit,... Lire l'avis à propos de 12 Years a Slave

2 1
Avatar antoclerc
9
antoclerc ·
Bande-annonce
6.1

Le teaser d'une rétrospéctive de la collection YSL au Grand Palais...

Jalil Lespert est un piètre metteur en scène. Ils nous livre un film ou plutôt un téléfilm à la patte Canal +, fait à la hâte, qui manque selon moi d'objectivité et de distance. La réponse: le véritable metteur en scène se prénomme Pierre Berger. Première critique : de grossières erreurs pour un film qui se veux pourtant aussi proche du réalisme que possible (Lespert a en effet contrairement à... Lire l'avis à propos de Yves Saint Laurent

26
Avatar antoclerc
2
antoclerc ·
Bande-annonce
7.9

Joyeux anniversaire Papa.

Premier film du mouvement Dogme95, initié par Lars von Trier et Thomas Vinterberg, Festen suit parfaitement cette profession de foi cinématographique. "Le but du Dogme95 est de revenir à une sobriété formelle plus expressive, plus originale et jugée plus apte à exprimer les enjeux artistiques contemporains. Dépouillés de toute ambition esthétique et en prise avec un réel direct, les films qui... Lire la critique de Festen

2
Avatar antoclerc
10
antoclerc ·
Bande-annonce
6.5

Woody re-décroche la lune, a Blue Moon.

Après une vague de déceptions successives, Woody Allen remonte enfin la pente avec la descente aux enfers de Jasmine. Jadis, Jasmine French enivrait la haute société de Manhattan et des Hamptons pas son élégance, ses réceptions et son aisance... Apprêtée de parures Tiffany, de Kelly et de petites vestes Chanel, cette femme du monde s'épanouit pleinement au coté de se mari, brillant financier à... Lire l'avis à propos de Blue Jasmine

1
Avatar antoclerc
7
antoclerc ·