Avatar Antonin Bénard

Critiques de Antonin Bénard

Versus
  Suivre
7.9

Des Gilets Jaunes à la République - Réflexions sur le verrou médiatique.

AVERTISSEMENT: Ceci est une tribune politique et ne constitue pas la critique du livre de Tchakhotine (qui doit être fort intéressant par ailleurs) La révolte des Gilets Jaunes a certainement de nombreuses causes, qu’il faut tenter de répertorier, d’analyser. Ce travail de réflexion est absolument nécessaire pour sortir de l’engrenage des provocations et réactions violentes.... Lire l'avis à propos de Le Viol des foules par la propagande politique

20 56
Avatar Antonin Bénard
10
Antonin Bénard ·
Bande-annonce
7.5

Compagnons de fortune

1936 donc… C’est vrai, c’est une année importante de l’Histoire française. Celle de l’élection du Front Populaire. Ce qui est moins vrai c’est que Julien Duvivier prétendrait avec La Belle Equipe faire un portrait fidèle ou définitif de cette époque. La Belle équipe n’est pas un film politique, pas un documentaire sur les congés payés, encore moins une prophétie... Lire la critique de La Belle Équipe

29
Avatar Antonin Bénard
9
Antonin Bénard ·
Bande-annonce
7.1

Le pouvoir de la désillusion

Rêves en rose est une tentative de réenchantement du monde. La Tchécoslovaquie de 1976, même rurale, ne ressemble plus depuis longtemps au portrait idyllique, estival et poétique qu’en fait Dusan Hanak. Ainsi, la facture du film en déroutera peut-être plus d’un, par sa candeur, sa légèreté entêtante, ses séquences désordonnées et ses chansons d’amour. Mais force est de reconnaître que... Lire l'avis à propos de Rêves en rose

3 2
Avatar Antonin Bénard
10
Antonin Bénard ·
Bande-annonce
7.6

La midinette à moustaches

Le monde que décrit HER est un cauchemar absolu. Celui que l'on s'apprête à vivre, que l'on vit déjà. Mais le film prétend en faire un récit d'une douceur et d'une légèreté extrêmement suspectes, d'une part, et souffre, d'autre part, d'une esthétique publicitaire terrifiante de nullité. Les couleurs pastels, les peaux oranges, la brume toute Hamiltonienne, les musiques pseudo-lyriques... Lire la critique de Her

21 13
Avatar Antonin Bénard
4
Antonin Bénard ·
Bande-annonce
6.4

Le diable se mord la queue

C’est toujours intéressant de voir de mauvais films. A fortiori quand ils auraient pu être bons. Marguerite est sans doute de ceux-là. La faute en premier lieu à un cinéaste qui s’est cru très malin, mais qui s’enferre dans les clichés, principalement en raison d’un scénario inachevé. Marguerite peut toutefois servir de leçon, notamment d’écriture, dans la catégorie... Lire la critique de Marguerite

7 15
Avatar Antonin Bénard
4
Antonin Bénard ·
Bande-annonce
7.1

Aux portes du paradis

Hell or High Water ? C’aurait pu… C’aurait dû… Ah si seulement il y’avait eu un metteur en scène… Mais bon Dieu, si seulement il avait su filmer. Regarde: Le sujet est bon. Deux braqueurs de banques. Deux Texas Rangers à leurs trousses. Tout ça va mal finir… Le sujet est bon ! On le sait depuis l’invention du Western. Parce qu’il est question de justice. De se faire... Lire l'avis à propos de Comancheria

14 11
Avatar Antonin Bénard
6
Antonin Bénard ·
Bande-annonce
8.1

L'Homme révolté

Sydney Lumet défend ses idées avec beaucoup de conviction. Comme dans les contes modernes de Capra, ses récits se veulent souvent exemplaires, l’optimisme en moins (mais ce n’est pas le cas de tous ses films). Exemplaires, voire didactiques parfois. Le film tourne quelques fois au pamphlet, à l’essai politique, oubliant sans doute au passage qu’une démonstration, toute implacable soit-elle,... Lire l'avis à propos de La Colline des hommes perdus

7 5
Avatar Antonin Bénard
7
Antonin Bénard ·
Bande-annonce
7.4

La Beauté peut-elle être vulgaire ? Vous avez 2 heures 36 minutes...

Le film est étonnamment médiocre et ne mérite certainement pas le succès et les éloges qu’il a pu déclencher. Ce n’est pas le tout de l’affirmer, me direz-vous. Vous avez raison. Tentons alors de dégonfler cette nouvelle baudruche. Une précision d’abord. La photographie du film est sublime. Il y a consensus, je crois, au moins sur son aspect technique. Mais (excusez-moi, oui,... Lire l'avis à propos de The Revenant

14 4
Avatar Antonin Bénard
3
Antonin Bénard ·
Bande-annonce
6.8

Inutilité de la fiction

Le film est complètement raté. En tant qu'objet cinématographique. On peut louer peut-être la prestation d'un ou deux acteurs, plutôt les seconds rôles, mais tout le reste est à jeter. Récit trop long, Montage épileptique pour masquer l'absence totale de mise en scène. Le seul intérêt, celui qui fait que la note atteint tout de même les 3 points sur 10, est le sujet du film. Car il... Lire la critique de The Big Short - Le Casse du siècle

26 4
Avatar Antonin Bénard
3
Antonin Bénard ·
Bande-annonce
6.8

Naufragé sans âme

Ridley Scott jouit encore selon moi d'une aura qu'il ne mérite plus vraiment, voire qu’il n'a jamais mérité. Si j'étais particulièrement sévère, je ne sauverais de sa filmographie que 4 films: Les Duellistes, Alien le Huitième Passager, Blade Runner, Thelma Et Louise. Et encore, pour moi, aucun n’est véritablement un chef d’oeuvre. Tout au plus, justement, à chaque fois un digne... Lire la critique de Seul sur Mars

16 45
Avatar Antonin Bénard
4
Antonin Bénard ·