Dans ta face !

Avis sur Batman : Un long Halloween

Avatar Weliany
Critique publiée par le

Je pensais l'avoir déjà lu tant l'histoire, l'ambiance et le coup de crayon de Tim Sale m'étaient familiers. Peut-être parce que Christopher Nolan s'en est beaucoup inspiré pour ses deux premiers films Batman mais je pense qu'Un Long Halloween fait partie de l'inconscient collectif au même titre que les grans classiques de la littérature. Cette série est culte, intemporelle.
Le style de Tim Sale se détache de l'époque carré/triangle typique des années 80 sans pour autant renier complètement cette période. Le costume du Croisé à la Cape est encore gris et noir puisqu'il s'agit là des premières heures du héros revenus pour tenir une promesse faite il y a des années sur la tombe de ses parents. De toute façon, les costumes auront beau varier jusqu'à la fin des temps, le classique, celui qui fait qu'on le reconnait du premier coup d'oeil reste le bon vieux gris et noir (ah le slip sur le caleçon c'est un grand classique du super-héros !)

Un Long Halloween aurait très bien pu s'appeler : Double Face les Origines puisque l'on assiste, impuissants, à la chute d'Harvey Dent, et à la naissance de Double Face. Ce personnage - qui porte très bien son alias - est d'autant plus insaisissable qu'on apprend à le connaître. On tombe peu à peu amoureux, charmé par son joli minois et ses grandes idées de justice. Si Batman connaîtra bon nombres d'ennemis par la suite (il en connait déjà pas mal comme on peut déjà le voir) Harvey Dent aka Double Face restera toujours à part car ils étaient, d'une certaine manière, amis. Il aurait pu, à l'instar de Gordon, être l'émissaire du héros, son compagnon de l'autre côté de la justice, mais le sort en aura décidé autrement.

Le portrait croisé de Gordon, Dent et Batman : trio qui cherche à combattre le crime, est détaillé à travers une longue et éreintante enquête concernant la famille Falcone (truands du même acabit que le Parrain de Coppola) mais aussi Holiday, un tueur en série qui semble ne s'intéresser qu'à la famille la plus pourrie de Gotham.

Justice, famille et devoir sont les grands thèmes de cette oeuvre majeur de la Batverse et du comics en général (Oh elle se calme la grognasse qui à même pas lu 100 comics !) Oui j'ose et j'assume. Un Long Halloween est un comics immanquable, incontournable qui s'avère être parfaitement accessible au quidam est un vrai bijou de scénario et de crayon (ces ombrages ! Ces éclats de couleurs !) qui raviront les plus grand fans.

Chaque plan que nous offre Tim Sale est sublime et le scénario digne des grands films noirs des années 40 et 50. Bref, vous l'aurez compris Un Long Halloween se lit et ne s'oublie pas !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 318 fois
1 apprécie

Weliany a ajouté ce comics à 2 listes Batman : Un long Halloween

  • Bd
    Cover Bibliothèque Comics

    Bibliothèque Comics

    Des petits comics qui n'ont de cesse de pulluler dans ma bibliothèque.

  • Bd
    Illustration Batverse forever

    Batverse forever

    J'en ai lu plus que je n'en possède mais comme on dit "petit à petit l'oiseau fait son nid" et le mien sera chauve-souris !!!

Autres actions de Weliany Batman : Un long Halloween