Une bombe dans le ventre

Avis sur Carnet de santé foireuse

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Très sympa.

L'auteur nous convie dans les méandres de ses intestins pour notre plus grand plaisir et sa plus grande souffrance. C'est riche en anecdotes, le côté docu prend bien surtout que l'auteur traite ça avec un regard plein d'auto-dérision. Ses explications sont claires (juste dommage d'avoir parfois c'est effet de rétro-pédalage, c'est-à-dire qu'on commence par la fin, le lecteur se sent perdu, c'est alors que l'auteur se décide à expliquer). La fin est très faible : on sent que l'auteur a du mal à boucler, à trouver une conclusion, peut-être parce qu'il a entrepris cette réalisation avant de trouver un sentiment d'équilibre. Cela se ressent car c'est un peu plus décousu, et puis à partir du moment où il nous parle de Larcenet, il nous perd complètement, car il crève son univers, nous rappelle qu'il s'agit d'un récit et nous avoue qu'il ne sait pas quoi faire... la solution porposée ne satisfait pas, on reste en suspend, ce qui est con, il suffisait d'attendre quelques mois (on n'était plus à ça près) pour avoir une fin convenable (sans pour autant fermer l'éventualité que tout peut basculer le jour suivant la sortie de l'album).

Le dessin est très bon : l'auteur propose de belles astuces graphiques, joue tant avec le noir et blanc que la couleur ; son trait est lisible la plupart du temps. L'intégration de ses dessins sur le vif est intéressante, pas toujours réussie car parfois ça freine trop l'intrigue (surtout à la fin), mais ça amène aussi une respiration tant narrative (une pause) que graphique (un changement de style). Les personnages sont expressifs. La typo est agréable à lire.

Bref, s'il n'y avait pas eu cette fin très mauvaise, j'aurais mis cette BD au même niveau que l'oeuvre de Joe Matt et Crumb. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 56 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper Carnet de santé foireuse