Couverture Et si l'amour c'était aimer ?

Et si l'amour c'était aimer ?

(2017)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 0
  2. 0
  3. 3
  4. 6
  5. 7
  6. 41
  7. 158
  8. 339
  9. 163
  10. 54
  • 771
  • 126
  • 323
  • 8

Sandrine et Henri coulent des jours paisibles dans leur villa luxueuse. Henri est un patron de startup épanoui et dynamique et Sandrine l'admire. Mais hélas la vie n'est pas un long fleuve tranquille... Un beau jour, Sandrine tombe sous le charme de Michel, un brun ténébreux livreur à domicile et...

PostsEt si l'amour c'était aimer ?

Critiques : avis d'internautes (20)

Et si l'amour c'était aimer ?
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Voyage en Absurdie occidentale

Il y a assez peu d'auteurs/dessinateurs de bandes dessinées qui pourraient se venter de réussir à me faire rire. Enfin, pas le sourire en coin du gag, non, je parle du vrai rire. Celui dont on peut pleurer, voilà, celui-là. La première fois que j'ai lu une bande dessinée de Fabcaro, j'étais dans le bus, et je me suis tapée l'affiche. Depuis je le lis seule. Ce nouveau livre ne fait pas...

16 1
Avatar Mawelle
8
·
Suis-moi je te fuis

Acte I: À la ferme C'est un drôle d'oiseau qui me fait tourner chèvre. Qu'il est chouette à l'occasion, quand il en est chiche ! Qu'il est aussi re-loup de raisonnements mièvres: "la pie niche haut l'oie nicheuh bas mais où l'hibou niche?" Dit-il et brouille ses pistes, quand il se ballade! Lapinot, miches chaudes plutôt, ce coquet, le sourire en lièvre il fait de... Lire la critique de Et si l'amour c'était aimer ?

7 4
Avatar VernonMxCrew
9
VernonMxCrew ·
Et si l'amour c'était manger de la macédoine?

L’histoire est classique. Sandrine a toutes les cartes en main pour être heureuse, mais elle s’ennuie à longueur de journée dans sa villa luxueuse. Henri, son mari, n’y voit que du feu. Pour lui, il n’y a rien de plus beau au monde que le concept de couple et de vie à deux. Dans son travail aussi, il affiche un enthousiasme sans faille. Henri est le patron d’une start-up bien décidée à... Lire l'avis à propos de Et si l'amour c'était aimer ?

6
Avatar matvano
8
matvano ·
Un décalage dans les dialogues… Et dans le dessin !

On avait senti Fabcaro émoussé par le succès de « Zaï zaï zaï zaï ». Il racontait ses difficultés en termes de création d’en « Pause », un livre en roue libre où l’on retrouvait l’humour de l’auteur sans que cela soit transcendant. Avec « Et si l’amour, c’était d’aimer », le dessinateur reprend son entreprise de bande dessinée peu attirante au premier abord, comme une façon de se tirer dans... Lire l'avis à propos de Et si l'amour c'était aimer ?

3
Avatar belzaran
8
belzaran ·
Découverte
Détournement dessiné

Je me suis bien marré. Le récit est un beau détournement des romans-photos. Fabcaro amène ce qui fait le succès de ce genre de détournement : de l'humour bas du pantalon assumé et beaucoup d'absurdité. Entrecouper ses scènes est une bonne idée : cela permet au lecteur de respirer, d'avoir une pause ; car le problème de beaucoup de détournements, c'est qu'ils sont trop longs. Ici, il... Lire l'avis à propos de Et si l'amour c'était aimer ?

4
Avatar Fatpooper
9
Fatpooper ·
Toutes les critiques de la BD Et si l'amour c'était aimer ? (20)
Vous pourriez également aimer...