Cupidon... Calme toi!

Avis sur Honneurs et Récompenses - Avengers Universe,...

Avatar LapinNoir
Critique publiée par le

Critique pas par numéro

U.S.Avengers 10-12

Fin sûrement définitive de la série Avengers d'Al Ewing où nous suivions les aventures de Solar ou Citizen V comme il s'appelle aujourd'hui. Et c'était très bon.

Al Ewing en profite pour nous présenter un dernier arc et une bonne idée intéressante à analyser. C'est aussi une bonne utilisation des Skrulls qui ont tendance à être des ennemis aussi répétitifs pour les héros de l'univers Marvel que des T-Rex pour Lara. Et puis, la série garde vraiment sa sympathie avec toutes ses références et ses propres affinités. Elle - et là, on peut vraiment le dire - ne restera pas dans les mémoires. Personnages de seconde zone, comique, enchaînant les petits arcs... C'est loin d'être la recette d'une grande série. Mais elle reste sympathique, j'ai hâte de retrouver les personnages pour No Surrender.

U.S.Avengers est donc loin d'être une mauvaise série, mais je ne regrette pas son arrêt.

  • Note: 6/10
Uncanny Avengers 28-30

Dernière ligne droite pour les Uncanny et je dois dire avoir un problème avec Jim Zub.

Ces numéros sont tournés vers le côté humain de ces héros, et d'habitude j'aime ça, mais ici, c'est terriblement enfantin. Zub passe de relations de relations à la vitesse de la lumière, ce qui fait que tout est faux, rien ne tient. Ce qui aurait pu passer pour de superbes sous intrigues comme la relation entre Pietro et Emily sont totalement manqués par le peu de temps qu'il se passe entre chaque moment. Et puis, c'est fleur bleue quoi. Les twists sont dignes d'un dessin-animé Avengers, mais pas de cette série. On a juste à prendre le combat entre les Avengers et le Fléau. Ils le battent ultra-facilement mais le retournement réside en un... deuxième casque. Émily se fait frapper une fois, c'est comme si elle avait dévalé trois montagnes. Tout cela dans le but de mettre sur pause une relation à peine commencée. Enfin, nous avons le Fléau qui se fait décribiliser comme le méchant précédant. Les comics de Zub sont enfantins. Pas pour moi.
A tout cela, on peut rajouter une écriture statique, des relations la plupart du temps amoureuses comme si Zub avait besoin d'emboîter tous ces personnages les uns dans les autres comme un jeu en bois pour bébé et des personnages horriblement amis... J'aime bien le brocheck mais là, ils le font toutes les deux secondes.

Bref, les dessins, eux, sont pas mal. Izaakse se permet pas mal de raccourcis au niveau des visages et des cheveux mais c'est plutôt propre et les couleurs sont belles.
Ne reste que son remplaçant de quelques pages qui decribilisa encore plus le Fléau... Pauvre homme.

Et enfin, il faut remarquer que Zub a eu pour "mission" de placer les pions pour No Surrender dont j'ai énormément hâte de voir le rendu! Et aussi un peu pour Two-In-One en refaisant mention des FF, que de bonnes perspectives... Mais pour l'instant, ça ne me plaît pas.

  • Note: 4/10
Totally Awesome Hulk 23

Décidément ce magasine a complètement régressé.

Récapitulons, un groupe de héros rassemblés il y a seulement quelques numéros et pour quelques numéros se retrouve avec littéralement une bombe atomique sur les bras. Quoi de mieux que de tout faire pour qu'elle explose et ainsi l'envoyer autre part? Trouver une solution pour la désamorcer? Noooon.

Bref, l'histoire de Greg Pak s'enfonce de plus en plus, les situations sont de plus en plus ridicules et je pense que l'on atteindra le fond du fond avec l'arc Legacy qui va suivre où Pak refera exactement la même que lorsqu'il était inspiré - et ça commence à dater quand même.

  • Note: 3/10
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 62 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de LapinNoir Honneurs et Récompenses - Avengers Universe, tome 4