Adieu -Piero-

Avis sur Idées noires, intégrale

Avatar -Marc-
Critique publiée par le

King Rabbit me prie d'insérer ce message de Bernard-Blaise Posso.

"Stéphane me l'a appris ce matin, je vois que certains savent et d'autres non sans doute.
Piero était père de 4 enfants (dont deux très jeunes d'un second mariage).? C'était un bon père, très attentionné.
C'était un lettré et un mathématicien (2 agrégations).
Cet anarchiste "de droite" avait dérivé pour des raisons inconnues dans une forme de paranoiä qui je crois, était due à des mails et à des mp sur SC, le menaçant lui et sa famille.

Nos relations chaleureuses et complices se sont brutalement interrompues quand il m'a accusé de l'impardonnable.... mais j'avais pardonné.

Il faut savoir quand même, me dit Stephane, que Piero ne supportait pas qu'on aille jusqu'à le traiter de "nazi".
Comme je n'arrivais pas à discerner ce qui était vrai de ce qui était exagéré, le jugement de Stephane, très affecté car très proche de Piero, m'a aidé aujourd'hui à comprendre ce libre penseur, compulsif mais généreux, ce puits de science, cet incompris très secret...

Je crois que son bannissement de SC en même temps que le mien (mais le mien m'importait peu) puis celui de Pierre et de quelques uns de ses amis a peut être ajouté à sa détresse.
Car Piero était poursuivi par des Idées Noires (titre de son blog) sur la vie, sur l'Homme, sur la condition humaine.

Il est mort subitement, sans signe précurseur, le 12 octobre, d'une crise cardiaque.

Après Philippe.... décédé, lui, dans de terribles souffrances, nous perdons deux êtres qui ne laissaient jamais indifférents, quelles que furent leurs divergences entre eux-mêmes.

Je remercie l'un d'entre vous de faire un article hommage -n'ayant plus aucun accès à ce "réseau social" ou une "liste" ou en prévenant Marc s'il veut bien le faire, qui sait aujourd'hui, mais dont je n'ai pas le mail....

Merci pour Piero !

Bernie"

Je laisse à Bernie la responsabilité de cet avis très personnel.

Quant à moi, je l'avais rencontré récemment et il m'avait semblé avoir un jugement très sain bien que pessimiste sur notre société. Il ne gardait aucune rancune à personne des conflits qu'il avait pu avoir sur ce site, même s'il ne se privait pas d'une certaine causticité à l'égard de ce qu'il considérait comme de la stupidité. Sa connaissance de la nature humaine le rendait fataliste et tolérant.

Il m'avait souvent parlé de son père ancien résistant et il avait été profondément blessé des accusations de nazisme ou de nostalgie pour Vichy.
Il ne se voulait ni de droite, ni de gauche, encore moins du centre. Il était fier de penser par lui-même et regrettait que cette faculté se perde aujourd'hui, que beaucoup cèdent à la facilité de répéter les idées prédigérées que les médias nous instillent.

Mes pensées se tournent vers sa famille, sa femme, ses enfants dont trois très jeunes pour qui la perte du père doit être un cataclysme. Je les assure de tout mon soutien.

Paix à son âme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1411 fois
63 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de -Marc- Idées noires, intégrale