Couverture Killing Joke

Killing Joke

(1988)

Batman: The Killing Joke

12345678910
Quand ?
8.1
  1. 18
  2. 8
  3. 20
  4. 50
  5. 114
  6. 376
  7. 1339
  8. 2797
  9. 2351
  10. 1198
  • 8.3K
  • 1.1K
  • 2.2K
  • 50

Le Joker s'est à nouveau échappé de l'asile d'Arkham. Il a cette fois pour objectif de prouver la capacité de n'importe quel être humain de sombrer dans la folie après un traumatisme. Pour sa démonstration, il capture le commissaire Gordon et le soumet aux pires tortures que l'on puisse imaginer,...

Match des critiques
les meilleurs avis
Killing Joke
VS
"Je me plais à rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer."

On s'est trop fichu de toi, mec. Le monde semble t'avoir toujours désigné comme une parfaite victime. Une seule journée de merde où tu perdras successivement ta femme, ton gosse, ton avenir et ton visage, une seule journée de cauchemar suffira à te rendre totalement fou. On t'a choisi comme le bouc émissaire idéal, on t'a affublé d'un casque rouge et le monstre volant s'est trompé en te prenant pour un grand criminel, toi qui n'a jamais été qu'un comique raté. Terrifié face au vampire, tu...

85 12
Difficile pour un noob de Batman.

N'étant pas une grande connaisseuse de l'univers Batman version comics, je me suis lancée dans Killing joke, pour lire un classique et mieux connaitre Batman. Mais petite déception. Killing Joke se lit en 10 minutes montre en main. J'ai trouvé le scenario plat sans intérêt. Sans être mauvais, je n'ai pas trouvé le chef d’œuvre que l'on m’annonçait dans les préfaces et ici-même. J'ai, de loin préféré Batman The dark knight returns, qui m'a beaucoup plus mis dans l'ambiance... Lire l'avis à propos de Killing Joke

6 2

Critiques : avis d'internautes (113)

Killing Joke
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Petites tortures entre amis

Batman : The Killing Joke, avec un Alan Moore bien sage au scénario et un Brian Bolland de haute volée au dessin, est un one-shot racontant un énième affrontement entre le couple d'antagonistes le plus célèbre de l'univers des comics. L'histoire s'ouvre sur un Batman venu parler avec un Joker sous les verrous d'Arkham pour tenter de trouver une solution pacifique à leur affrontement... Lire l'avis à propos de Killing Joke

44 10
Avatar Hypérion
7
Hypérion ·
Critique de Killing Joke par Rano84

Depuis le temps que j'en entends parler j'ai décidé d'acheter ce comic ce matin...Autant le dire, l'oeuvre est courte et l'histoire de fond est assez simpliste et suit une trame plutot banale ...donc petite déception de ce coté la.Son originalité réside principalement sur le fait qu'une petite vignette peut nous suggérer des évènements antérieurs, un vrai tour de force magnifié par le... Lire la critique de Killing Joke

5
Avatar Rano84
7
Rano84 ·
Découverte
Une incursion fascinante dans l'univers de Batman...mais qui laisse sur sa faim !

"Pour moi, c'est la meilleure histoire de Batman !" me garantit mon libraire, au moment de passer à la caisse. On ne peut donc plus parler d'argument publicitaire mais bien de l'avis d'un passionné. Après lecture, je déclare tout à fait objectivement que si il s'agit vraiment de la meilleure histoire de Batman, alors ce héros ne mérite peut-être pas les honneurs qui lui sont dévolus (bien que ce... Lire l'avis à propos de Killing Joke

34 5
Avatar Amrit
7
Amrit ·
"Comment peut-on se haïr à ce point sans même se connaitre ?"

Cette citation de Bruce Waye résume parfaitement l'esprit de cette BD, indispensable pour comprendre la nature de la relation entre Batman et le Joker. En quoi sont-ils semblables ? En quoi sont-ils différents ? Pourquoi l'un est-il l'exact opposé de l'autre ? Ces questions trouvent ici une réponse dans une histoire très courte, très rapide, qui donne presque l'impression d'être une anecdote... Lire la critique de Killing Joke

19
Avatar YellowStone
8
YellowStone ·
Smile !

Avec des titres comme Year One ou The Dark Knight Returns, le célèbre Caped Crusader aura illuminé de sa présence ténébreuse les étalages de comic-books des années 80, revenant définitivement sur le devant de la scène après des années d'errances éditoriales. Sur l'impulsion du graphiste Brian Bolland, le héros masqué allait connaître une de ses plus belles... Lire la critique de Killing Joke

25 3
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·
Toutes les critiques du comics Killing Joke (113)
Vous pourriez également aimer...