Avis sur

La Voie des Chevriers

Avatar Linda Ladythat
Critique publiée par le

A une époque où l’industrialisation et le rendement prévalent sur les valeurs humanistes et la qualité, Cécile et Nicolas souhaitent se lancer dans l’élevage de chèvres; un élevage à taille humaine où le respect de l’homme passe par celui de l’animal. Confrontés à la dure réalité de la politique agricole, ils maintiennent un équilibre fragile grâce à leur optimisme et leur lutte quotidienne contre les institutions adminitratives et commerciales.

Véritable témoignage, La voie des chevriers est un roman graphique documentaire joliement illustré dans laquelle Samuel Figuière dénonce l’élevage intensif et ses conditions déplorables pour les animaux. L’auteur met aussi en avant les enjeux économiques, environnementaux et de santé publique en rapportant l’envers d’un monde méconnu du grand public, pourtant premier concerné en tant que consommateur.

La lecture se fait d’une traite, le sujet est abordé avec fluidité et le récit ne souffre d’aucune lourdeur. Ce témoignage de qualité est enrichi d’une expérience réelle, humaine et respectueuse qui laisse place à l’espoir d’un monde meilleur au travers du développement d’une agriculture durable s’inscrivant dans une véritable dynamique locale.

sur le blog

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 186 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Linda Ladythat La Voie des Chevriers