Plus personne pour ouvrir le pot de cornichons? La détresse...

Avis sur No Man's Land - Y : Le Dernier Homme, tome 1

Avatar Veather
Critique publiée par le

Ce comics a une qualité rare: on peut le mettre dans les mains de n'importe quelle personne qui aime une bonne histoire, n'importe quel amateur des séries HBO ou AMC. Je l'ai prêté à plusieurs personnes qui ne lisent jamais de BD, elles ont adoré. Le talent narratif de Vaughan est immense, et le dessin, passe-partout, est juste là pour servir le récit, réaliste sans être poussé. On ne s'arrête pas dessus, ce qui permet de se plonger dans la lecture.

Certes, ce talent pour le scénario bien ficelé, l'immersion du lecteur et les cliffhangers qui rendent fou (LA SUITE! LA SUITE!) rend cette série extrêmement réjouissante et addictive, mais on pourrait trouver que c'est au détriment de l'histoire, et que si la manière de raconter est bonne, ce qui est raconté n'est pas si extraordinaire que ça. Ce n'est pas mon avis mais je comprends ce point de vue.

Bon, c'est vrai, le post-apocalyptique, c'est facile. On peut créer des situations incroyables, des folies que le contexte rend crédibles. Mais le post-apo, dans le cas d'Y, n'est pas une excuse de l'auteur pour pouvoir se défouler, puisque c'est la base même de la trame!

On pourrait aussi reprocher un "faux féminisme" à Vaughan, puisque le personnage principal reste un homme, que les femmes sont un peu caricaturales. Là encore, je peux comprendre ce point de vue, mais je ne le vois pas de cet œil. Il faut arrêter de chercher plus loin que la réalité d'une oeuvre: les hommes ont disparu, les femmes s'occupent du monde et prouvent qu'elles sont du même niveau. Point.
Oui, je trouve que c'est du vrai féminisme, celui au bon sens du terme, celui qui montre les femmes en tant que personnes et plus en tant que... femmes.

À mon sens, les personnages ont beaucoup de personnalité. Que ce soit Yorick ou toutes celles qui l'entourent, tous ont leurs traits de caractère, leurs forces et leurs faiblesses.

Mais au delà de la sociologie, du monde cohérent, du scénario sans failles et du talent de narrateur de Vaughan, il subsiste une des lectures qui m'ont fait m'évader, une BD qui m'a transporté ailleurs. J'étais en extase en découvrant Y, j'ai ri, me suis inquiété du sort des personnages et, quand j'ai fini le dernier chapitre, j'étais heureux et satisfait.

J'ajouterais que j'ai rarement apprécié une oeuvre portant un message sociologique/subversif, qui sache être aussi divertissante et intelligente à la fois.

Chacun l'appréciera à différents degrés. En ce qui me concerne, je la place au panthéon des meilleures BD que je connaisse.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1330 fois
14 apprécient

Veather a ajouté ce comics à 3 listes No Man's Land - Y : Le Dernier Homme, tome 1

Autres actions de Veather No Man's Land - Y : Le Dernier Homme, tome 1