Couverture Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

(2000)
12345678910
Quand ?
8.2
  1. 5
  2. 2
  3. 19
  4. 27
  5. 109
  6. 330
  7. 1422
  8. 3478
  9. 3010
  10. 1289
  • 9.7K
  • 1.4K
  • 1.8K
  • 34

Blacksad est comme tous les "privés", désabusé et sans illusion. À un détail près : c'est un chat, qui se trimbale dans l'Amérique des années 50.

Match des critiques : les meilleurs avis Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1
VS
Un Disney noir.

BlackSad - Quelque part entre les ombres, c'est avant tout un dessin absolument superbe. Cadrage, expressions, mouvements, détails foisonnants. Une réussite. Surtout, la patte graphique sert parfaitement une ambiance « film noir » qui transpire de chaque planche. L'incarnation de tel ou tel personnage par un animal n'est jamais due au hasard, on s'amuse des répliques jouant sur l'anthropomorphisme de cette faune peuplant une ville nord américaine des années 50. Ensuite,...

47 20
L'avis de 666Raziel

Je n'ai jamais été très attiré par Blacksad. Mais ayant trouvé les 3 premiers tomes dans une bibliothèque, j'ai profité de cette occasion pour parfaire ma culture générale en matière de bande dessinée. La première chose qui me vient à l'esprit à l'heure où j'écris cet avis, c'est que je serai bien incapable de donner un avis global sur la série. D'un point de vue graphique, on reste sur une perfection constante. Le style animalier atteint là son paroxysme visuel tout en étant traité... Lire la critique de Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

6

PostsQuelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

Critiques : avis d'internautes (124)

Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Quelque part entre Mickey et Roger Rabbit...

Cette nouvelle année commence avec une relecture de la série Blacksad et ses 5 tomes. Donc hier soir, retour parmi les ombres. Le premier tome nous plonge dans un univers mêlant le faucon maltais et qui veut la peau de Roger Rabbitt. Après une première page aux dessins très précis et serrés, il est difficile de ne pas se retrouver dans un polar prenant sa source du côté de Chandler et nourri... Lire l'avis à propos de Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

4
Avatar Graffiti
8
Graffiti ·
Découverte
Une expérience à vivre.

Alors oui, Blacksad c'est bien trop court, chaque enquête d'une cinquantaine de pages étant complètement baclée, ultra rapide, enchaînant révélation sur révélation dans un rythme précipité, sans doute car le dessinateur ne pouvait pas faire énormément d'aussi jolies cases à chaque album. Alors oui, Blacksad c'est horriblement mal écrit, les "effets de style" tombant tellement à plat que c'en... Lire l'avis à propos de Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

42
Avatar Pseudoriginæl DCLXXV
8
Pseudoriginæl DCLXXV ·
The Big Sleep

C'est dans un monde où les animaux ont pris la place des humains (civilisation, habitude, évolution etc) que nous plonge Blacksad, où l'on suit un chat noir à museau blanc dénommé John Blacksad et exerçant le métier de détective privé. C'est une fantastique introduction à l'univers de Blacksad que propose Quelque part entre les ombres. Tel dans un film noir... Lire la critique de Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

31 8
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·
Marry me Blacksad !

Le chat qui a du chien, le plus chouette, le plus attachant, le plus badass, le plus mrrraw de tout les détectives privés ! L'esthétique est superbe, les parallèles historiques sont très -très- bien faits, du KKK aux gangs de blousons noirs, de Rotko à la mafia ! Même si parfois on n'a pas toutes les références qu'il faudrait, ça reste un bonheur, du bon policier noir sur trame historique, de... Lire la critique de Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

26 1
Avatar Noa
8
Noa ·
En quête de chahut...

Un pelage couleur de nuit, des yeux d'un vert profond, un imperméable fatigué : tel est Blacksad, un privé discret et efficace qui se retrouve mêlé à une enquête sur le meurtre d'un ancien amour. Le personnage est campé, le décor est planté. Des gueules animales qui collent au pelage (ou écailles) des protagonistes, des décors réalistes, des couleurs qui génèrent une ambiance très "polar", des... Lire la critique de Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

10
Avatar Apostille
9
Apostille ·
Toutes les critiques de la BD Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1 (124)
Vous pourriez également aimer...