Une expérience à vivre.

Avis sur Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1

Avatar Pseudoriginæl DCLXXV
Critique publiée par le (modifiée le )

Alors oui, Blacksad c'est bien trop court, chaque enquête d'une cinquantaine de pages étant complètement baclée, ultra rapide, enchaînant révélation sur révélation dans un rythme précipité, sans doute car le dessinateur ne pouvait pas faire énormément d'aussi jolies cases à chaque album.

Alors oui, Blacksad c'est horriblement mal écrit, les "effets de style" tombant tellement à plat que c'en est pitoyable, et qu'on se dit qu'au final, le comcs aurait été mieux sans...

Sauf que voilà, Blacksad c'est aussi la plus grande expérience BDesque que j'ai vécu. Noir, triste, sombre et violent, le roman graphique nous prend au tripes dès le début et ne nous lache qu'à la fin, à bout de souffle, éberlué devant ce qu'on vient de voir, mais avec une seule envie: le relire. Le style graphique incroyable, le rythme ultra maîtrisé, la mise en scène époustouflante et l'univers génial suffisent bien à rattraper tous les défauts de l'oeuvre et en faire, peut-être pas une excellente BD, mais une expérience que n'importe qui devrait vivre. Whoah.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5763 fois
68 apprécient

Autres actions de Pseudoriginæl DCLXXV Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1