Valérian, tube de l'été 2017

Avis sur Sur les Terres truquées - Valérian, tome 7

Avatar Step de Boisse
Critique publiée par le

Amis lecteurs, l’été 2017 sera consacré à Valérian ! Je vois des Valérian partout, en statuettes, bandes dessinées, casquettes, jeux de plage, suppléments culturels de vos magazines préférés et peut-être même un film.

Valérian est un agent du Service Spatio-Temporel (SST) de Galaxity, recruté au XXVIIe siècle. Ce brave soldat est soumis à sa hiérarchie, courageux et débrouillard. Le SST pourrait constituer le chainon manquant entre La Patrouille du temps et Les Gardiens de la Galaxie. Son domaine d’intervention couvre pas moins que le temps long et l’espace infini !

Laureline était un personnage secondaire du premier tome (1967), une jeune fille de l’an mil que notre héros tirait des griffes de sales types. Les abonnés de Pilote obtinrent le prolongement de son CDD. Heureux temps que celui où le “Courrier des lecteurs“ pouvait influer sur le cours des séries. Son rôle prendra une telle importance, que la collection sera rebaptisée en 2007 : Valérian et Laureline. Elle est intuitive, libre et face à une injustice, n’hésite pas à désobéir. Par sa voix, Pierre Christin aborde les sujets politiques ou sociétaux qui lui tiennent à coeur.

Le dessin de Jean-Claude Mézières s’inscrit dans la ligne claire chère à Hergé. Un trait précis qui ne recherche pas le réalisme à tout prix et fait preuve d’une formidable créativité dans la conception de mondes exotiques. La série s’est clôturée en 2010. Les albums se classent en deux périodes. Les neuf premiers, très conventionnels, présentent des missions courtes et indépendantes. Valérian voyage, et nous avec. Mézières avait conçu la création du SST comme une conséquence du cataclysme nucléaire de 1986. La Chute du mur vint contredire ses “funestes“ prévisions. Il imagina alors une intervention de Valérian qui, sauvant notre monde de la destruction atomique, modifia son futur et entraina sa disparition. Les quatorze derniers albums sont consacrés à sa recherche, dans les méandres de l’espace-temps. Ils sont nettement plus complexes et nécessitent une lecture attentive et chronologique.

Sur les terres truquées s’ouvre avec Valérian en tenue de l’Armée des Indes, dans un décor où ne manque que Rudyard Kipling. Il court et est abattu. Nous le retrouvons à Londres ! Un scénario machiavélique l’entraine dans une succession de combats perdus. Christin offre à son compère l’occasion de déployer ses talents dans des reconstitutions aussi complexes que fugaces. L’intrigue est passionnante, nous épargnant le sempiternel tyran, général mégalomane ou commerçant malhonnête, pour nous proposer un fascinant duo de collectionneurs esthètes, amoureux de la riche histoire de notre petite planète. Laureline ne partage pas leur passion pour les civilisations passées : « Parlons-en de vos splendides reconstructions. La conquête des indes, c'est le colonialisme ! L'Angleterre de Gladstone ou je ne sais qui, c'est l'impérialisme ! L'Amérique de la ruée vers l'ouest, c'est le capitalisme ! Quant à la première guerre mondiale, allez donc voir dehors, vous découvrirez à quoi ça ressemblait en effet !! » Ce qui ne l’empêchera pas ; elle assume l’apparente contradiction ; de convier Valérian, passablement épuisé, à déjeuner dans une guinguette du bord de Seine.

Juillet 2017

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 389 fois
10 apprécient

Step de Boisse a ajouté cette bd à 5 listes Sur les Terres truquées - Valérian, tome 7

Autres actions de Step de Boisse Sur les Terres truquées - Valérian, tome 7