Couverture Vingt-trois prostituées

Vingt-trois prostituées

(2012)

Paying for it

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 6
  2. 5
  3. 3
  4. 6
  5. 23
  6. 64
  7. 139
  8. 180
  9. 63
  10. 16
  • 505
  • 55
  • 217
  • 5

Trois ans après sa douloureuse rupture avec Sook Yin Lee, Chester Brown décide de sauter le pas et se met à fréquenter des prostituées.

Match des critiques
les meilleurs avis
Vingt-trois prostituées
VS
Vingt-Trois prostituées: Une Forme géniale pour un Fond douteux...

L'auteur relate les 15 dernières années de sa vie qui l'ont poussé, suite à une rupture amoureuse et puisqu'il a des difficultés à séduire, à fréquenter des prostituées. Le trait caractéristique de Brown est impeccable, intelligent, minimaliste. La forme irrégulière des chapitres est très intéressante et ajoute une corde supplémentaire aux procédés de narrations... Bref, du point de vue de la forme c'est brillant et du point de vue du raisonnement, c'est mûrement réfléchi et étayé. Brown est...

4 2
Avatar Lauren Plume
2
Lauren Plume
Critique de Vingt-trois prostituées par Lauren Plume

Un témoignage réaliste, sans fioritures. Il mériterait sans doute une meilleure note si l'auteur se contentait de raconter son expérience avec les prostituées. Mais non, Chester Brown s'est mis en tête de justifier son comportement. Il en appelle donc à des arguments aussi pourris que "elles écartent bien les cuisses pour ne pas fâcher leur mari, pourquoi pas contre de l'argent?" ou encore "le droit à disposer de son corps". Droit qu'il refuse pourtant à ces femmes une fois qu'elles ont été... Lire la critique de Vingt-trois prostituées

21 5

PostsVingt-trois prostituées

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette BD ?

Critiques : avis d'internautes (25)

Vingt-trois prostituées
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Débat: peut-on aimer 23 prostituées? (oui, ce titre peut prêter à confusion)

Je vous propose une bande son, que je trouve parfaitement adéquate pour cette critique (à condition d' aimer le rap). S'il y a des enfants près de vous, mettez un casque pour éviter de noircir leurs jeunes âmes. http://bop.fm/s/casseurs-flowters/01h16-les-putes-et-moi (oui c'est sur un site insolite, l'est pas sur youtube) Veather: "Bienvenue dans l'émission "Les débats idiots".... Lire l'avis à propos de Vingt-trois prostituées

14 7
Avatar Veather
8
Veather ·
Critique de Vingt-trois prostituées par Tyran

C'est le meilleur pote qui détient la clé : "cet homme est un robot". Ca se traduit par un dessin ultra-épuré (que j'aime bien), et par une analyse froide et inattaquable. Pourquoi pas en effet combiner ami-e-s pour le besoin de socialiser et prostituées pour le besoin de niquer? Je n'ai aucun argument contre ça, excepté que dans le fin fond de moi-même, sûrement pourrie d'éducation... Lire l'avis à propos de Vingt-trois prostituées

8 3
Avatar Tyran
5
Tyran ·
Critique de Vingt-trois prostituées par Benoit Me

Si les dessins et le style de cette BD très particulière sont forts apréciables, je trouve que le message de fond sur la dépanalisation de la prostitution vient détruire toute cette oeuvre. Le style de dessin froid et mécanique atteint ici sont paroxysme, qui contraste énormément avec certaines scènes où au contraire on a des forces émotionnelles très fortes (comme par exemple lors la première... Lire la critique de Vingt-trois prostituées

7
Avatar Benoit Me
5
Benoit Me ·
Pas inintéressant, mais pas le livre définitif sur la prostitution.

C'est une graphic novel autobiographique qui raconte la conversion de Chester Brown au sexe tarifé. Le roman est découpé en chapitre qui raconte chacune de ses passes. Il y a à chaque fois les dates (qu'il notait dans un carnet), au point que l'on peut presque voir son rythme de libido. Les filles sont représentées sous des faux noms, et Brown change certains détails pour qu'elles n'en... Lire la critique de Vingt-trois prostituées

4 10
Avatar zardoz6704
7
zardoz6704 ·
Découverte
Critique de Vingt-trois prostituées par arnonaud

23 prostituées est un ouvrage étonnement très prenant. Il se lit d'une traite (bon, pas tout à fait, car les très longues notes de fin d'ouvrage freinent un peu la frénésie de lecture) malgré un graphisme qui aurait pu paraître très froid à la base. Il l'est un peu, mais la présence de légères variations, d'éléments donnant un peu de vie et le simple fait que les dialogues ne soient pas le... Lire la critique de Vingt-trois prostituées

3
Avatar arnonaud
8
arnonaud ·
Toutes les critiques de la BD Vingt-trois prostituées (25)
Vous pourriez également aimer...