Quand on lit cet album, on a l'impression que tout ce qui a été fait dans les précédents n'a absolument servi à rien.

Au niveau du dessin, on se croirait revenu au style des tout débuts de la bande-dessinée voire même bien en-dessous des débuts tant le style visuel est moche.

De plus, l'album ne raconte rien. Il s'agit juste d'une succession de péripéties sans vrai fil rouge entre elles.

Le seul semblant d'intrigue que nous avons est que toutes les péripéties sont centrées autour de deux robots jumeaux, Tôpy et Rya, aux allures humanoïdes ni terriennes, ni vinéennes.

Ces deux-là sont les seuls bons points de l'album car ils sont un duo attachant.

Néanmoins, cet album fait un peu redite de La Lumière d'Ixo étant donné qu'on y retrouve une autre méfiance d'un peuple envers les vinéens.

De plus, la seule preuve preuve de cette hostilité vient de la "présence invisible" de "morts vivants" dont on ne connaîtra jamais la vraie nature.

Au moins, dans La Lumière d'Ixo, il y avait toute une réflexion sur le fait que se diviser permettait au chaos de mieux régner et qu'il fallait apprendre à se détacher du passé pour avoir un avenir au lieu de passer son temps à se quereller pendant que les puissants profitaient des conflits internes pour s'imposer.

Dans Les Gémeaux de Saturne, il y a juste des terriens et des vinéens devant prouver leur bonne foi durant plusieurs pages ainsi que la présence abondante de personnages juste là pour le fan-service censé plaire aux fans de Yoko Tsuno. Chose ne risquant pas d'arriver puisque personne n'agit de manière intelligente: plus particulièrement trop bête pour être prudente au point d'être évincée durant le dernier tiers de l'histoire.

Cette baisse de qualité prouve une chose: soit il serait temps que la bande-dessinée Yoko Tsuno s'arrête, soit elle devrait passer entre les mains de nouveaux auteurs comme cela a été le cas pour de nombreuses bande-dessinées s'étant terminées car n'avaient plus rien à raconter, soit ont trouvé de nouvelles choses à raconter après avoir été confiées à d'autres.

Mais peut-on avoir cet espoir?

BlackBoomerang
2
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Yoko Tsuno

Créée

le 19 avr. 2024

Critique lue 21 fois

1 j'aime

1 commentaire

BlackBoomerang

Écrit par

Critique lue 21 fois

1
1

Du même critique

Le Noël de Mickey
BlackBoomerang
8

Dickens et Picsou

À l'approche des Fêtes, il est courant de raconter des Contes de Noël aux enfants. Parmi eux, il existe une très célèbre histoire créée par le défunt Charles Dickens: Un Chant de NoëlCet ouvrage a...

le 24 déc. 2022

13 j'aime

16

L'Histoire sans fin
BlackBoomerang
9

L'Histoire d'Atreyu, de Bastien et du lecteur

Au moment où j'écris la critique de ce roman, je tiens à dire que je l'ai lu en un week-end tellement je le trouvais passionnant.Certes, j'ai déjà lu un livre en entier en un soir mais il était moins...

le 3 mars 2024

12 j'aime

126